lundi 23 novembre 2015

Les pages du serpent

Auteur : Jessica Cornwell
Editions : Michel Lafon
Nbre de pages : 425
 
Présentation de l'éditeur :
Barcelone, été 2004 : quatre femmes sont assassinées, leur corps, mutilés. Neuf lettres d'un alphabet cryptique ont été gravées dans leur chair, et leur langue a été coupée. La quatrième victime est Natalia Hernandez, comédienne star du Théâtre National, filmée le soir du meurtre par une caméra de surveillance, inanimée dans les bras d'un jeune homme aux cheveux noir corbeau. Il sera retrouvé noyé quelques jours plus tard. Barcelone, hiver 2014 : Anna Verco, une jeune Américaine chercheuse en histoire médiévale, douée de clairvoyance occasionnelle, accepte d'aider l'inspecteur Fabregat, désormais à la retraite mais qui n'a jamais perdu l'espoir de résoudre l'affaire Hernandez. Ensemble, ils reprennent l'enquête et tentent de reconstituer le puzzle autour des assassinats. Les recherches d'Anna mettent au jour une connexion entre les meurtres et un texte très ancien, remontant à l'époque du Christ et écrit dans la langue des sorcières : Les Pages du Serpent.

Mon avis :

Je me décide enfin à vous faire mon avis sur ce livre dont la lecture n'aura pas été une mince affaire. Pourtant, les livres de ce genre (ésotérisme) j'en ai lu un certain nombre et j'avoue que jamais, ô grand jamais, je n'ai été paumée autant qu'avec celui là.

Je vais avoir beaucoup de mal à vous en parler et à vous faire mon petit topo parce que Les pages du serpent a été une lecture indigeste voire même insipide.

Ma petit Dup ayant parfaitement résumé ce bouquin, je vous laisse le soin d'aller lire son avis. Elle l'a si bien fait !

De mon côté, je vous dirai que je n'ai quasiment rien compris de ce que l'on tentait de m'expliquer tant l'auteur prend des tours et des détours pour essayer de nous faire comprendre ce qui se passe dans les rues de Barcelone en 2004.

Vous pouvez cependant savoir qu'une narration parallèle à celle d'Anna qui vit à notre époque sera présente et là j'avoue que c'était ces parties qui m'intéressaient le plus, tout simplement parce qu'on allait à l'essentiel !

Quand j'ai vu le bandeau que les Editions Michel Lafon ont mis sur ce bouquin à savoir : "le thriller qui pourrait bien détrôner Dan Brown", je me suis dit "oh la vache ! Il me faut le lire !"

Ben oui, quoi ! Quand on me propose une lecture qui se dit être meilleure que ce que Dan Brown propose à ses lecteurs, moi je m'y jette dessus... au risque, forcément, de me voir complètement me prendre les pieds dans un roman qui n'arrive absolument pas à la cheville du fameux Da Vinci Code.

J'avoue que la première partie ne m'avait pas plus interpelée que ça mais je n'étais pas non plus trop perdue. Je prenais mon temps, je tentais de comprendre cette Anna dont au demeurant on ne saura absolument rien d'elle si ce n'est qu'elle est embauchée pour trouver des palimpsestes de Rex Illuminatus qui pourraient bien expliquer le pourquoi du comment des meurtres qui se font à Barcelone depuis... quelques années maintenant.

(Au secours, je commence à me perdre dans mes propres explications parce que franchement quand on n'a rien compris à un bouquin c'est quand même très difficile voire même compliqué ou quasiment impossible de vous le faire comprendre !!! et de vous motiver à le lire... alors là ce sera une autre paire de manches).

Donc, des meurtres... une nana qui a des facultés de medium mais ce n'est pas une medium... comment ça vous êtes déjà paumés ?! Ce n'est pas de ma faute puisque c'est elle-même qui le dit !!

Je vous dirai ensuite qu'elle a aussi une maladie puisqu'elle prend un traitement mais uniquement quand elle en ressent le besoin... sauf que l'on ne sait pas du tout de quelle maladie elle est atteinte... ??????????????????????? !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Elle quitte son petit-ami pour aller faire sa petite enquête.............................

Elle entend des voix et je ne parle pas que des humains parce que cette chère Anna a aussi la faculté d'entendre les objets............................ ouaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis !!!!

Il y a un flic... à la retraite... mais je ne me rappelle plus son nom - heureusement pour vous Dup l'a précisé dans son avis.

Euh.... quoi d'autre ?!

Vous voyez, j'ai du mal.... extrêmement du mal à vous dire ce que j'en ai pensé parce qu'à part une énorme colère face à ce que l'on m'a "vendu", je ne retrouve absolument aucun élément susceptible de "détrôner" ce cher Dan Brown. Il peut largement aller se coucher tranquillement et nous faire un bien meilleur livre que celui proposé par Jessica Cornwell.

Je suis peut-être dure mais j'avoue que je n'arrive absolument pas à vous vendre ce bouquin ni à vous dire de le tenter si cela vous intéresse parce que, pour moi, il y a mieux... voire même beaucoup mieux dans le genre : Dan Brown (bien sûr) mais aussi Raymond Khoury avec Eternalis, par exemple (d'ailleurs, Dup, si tu passes par là, le Khoury est plus simple pour comprendre l'ourobouros.... :-P ).

Bon, j'avoue il a eu un côté positif durant toute la semaine où j'ai dû me le coltiner : j'ai mieux dormi ! Ok. Je vous vous vois rigoler mais franchement c'est super important de bien dormir dans ces situations de stress où l'on ne comprend rien à un bouquin et où l'on se demande si avec l'âge on n'a pas perdu trop de neurones parce que c'est impensable de ne pas saisir ce qui est écrit. Vous allez voir si ça ne vous arrive pas en le lisant.

Les pages du serpent a un côté tellement soporifique que vous ne pourrez pas y plonger plus de 10 minutes dedans sans vous endormir.

Ah, j'allais oublier que, dans ce roman, vous allez aussi trouver des genres de petits dessins. Je me suis creusée la tête pendant toute ma lecture (enfin non presque toute ma lecture) pour savoir à quoi ils pouvaient bien servir; que pouvaient-ils amener dans cette enquête ? On sait tous que dans les romans de Dan Brown il y a des dessins, des schémas et autres ajouts pour bien expliquer ce que l'auteur raconte. J'étais persuadée que c'était le cas aussi ici... Bah, je pense qu'ils servent simplement de séparateurs entre les paragraphes. Jessica Cornwell a dû trouver que les astérisques étaient trop courants et elle nous a pondu ces petits bouibouis... franchement, on aurait dû être averti avant lecture. Cela m'aurait évité de perdre encore plus de neurones avec ce bouquin. Non mais... *soupirs*

En bref, ce roman est vide de sens; ses personnages sont creux et peu intéressants; l'écriture est lourde au possible puisque la plupart du temps je devais lire plusieurs fois certains paragraphes. le seul conseil que je donnerais est : passez votre chemin... sauf si vous êtes sado ou que vous pensez que j'exagère !



13 commentaires:

  1. Déjà la chro de Dup en disait long sur ce livre, mais alors la tienne c'est le pompon. Tu n'as VRAIMENT pas aimé!! Je me souviens de vos discussion sur FB, je sens que ce bouquin va faire l'unanimité!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'es sûre que je n'ai pas aimé ? Ah ouais ? :D
      J'attends de lire l'avis de Mylène dessus. Il arrive dans la semaine :P

      Supprimer
  2. C'est la première fois qu'une chronique me déclenche autant de fous-rire ! Merci ma Belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien ma Dupinette ! Ravie de t'avoir fait passer un très bon moment (enfin !) avec ce livre :P

      Supprimer
    2. Mais pour répondre à ta proposition, non, même avec Khoury, je ne VEUX plus entendre parler d'Ouroboros. JAMAIS !

      Supprimer
    3. Mouahahahahah... j'aurais au moins essayé :P

      Supprimer
  3. Ma pauvre, ce fut douloureux ^^ allez respire, c'est fini!!

    RépondreSupprimer
  4. Bon ben ... c'est clair ! entre ton avis et celui de Dup je crois que je passe mon chemin sans même me retourner ... J'ai bien rigolé aussi, la chronique est bien mieux que le bouquin ! bises

    RépondreSupprimer
  5. Quel dommage !!!
    Le synopsis commençait bien et moi qui aime bien l'ésotérisme, je pense que je vais donc passer mon chemin.

    RépondreSupprimer
  6. Je suis content d'avoir enfin trouvé un avis qui me déciderait à lâcher ce livre en cours de lecture, je me morfonds en le lisant, quel ennui !... Et c'est vrai que c'est soporifique !

    Et pourtant, j'en ai lu des livres ésotériques !

    RépondreSupprimer
  7. A passer sans hésiter alors.
    Merci de cette chronique,, tu m'as évité un fiasco de lecture car le résumé aurait pu me tenter :-)
    J'espère que ta prochaine lecture sera meilleure !
    Bon dimanche :-)

    RépondreSupprimer
  8. ooo j'adore ton avis, c'est tout à fait ça !! Et tu n'exagères aucunement mdr
    j'ai abandonné comme Mathieu, quand c'est pas possible !
    merci pour le fou rire en tout cas mdr

    RépondreSupprimer
  9. Je n'ai lus que peu d'avis mais tous très négatifs, donc je ne m'attarderai pas dessus et vais me tourner vers Dan Brown =) Je trouve dommage de faire vendre en affichant des bandeaux en proposant mieux qu'untel auteur ou jamais vu aussi bien depuis untel, cela m'agace car bien souvent cela n'est pas du tout à la hauteur !

    RépondreSupprimer