mardi 7 mai 2019

Octobre

Auteur : Soren Sveistrup
Editions : Albin Michel (Février 2019)
Nbre de pages : 640 (format papier)


Présentation de l'éditeur :
Début octobre, dans la banlieue de Copenhague, la police découvre le cadavre d'une femme amputée d'une main. À côté du corps, un petit bonhomme fabriqué à partir de marrons et d'allumettes. Chargés de l'enquête, la jeune inspectrice Naia Thulin et l'inspecteur Mark Hess découvrent vite que cette figurine est porteuse de mystérieuses empreintes : celles de la fille de Rosa Hartung, ministre des Affaires Sociales, enlevée un an plus tôt et présumée morte.
Thulin et Hess explorent toutes les pistes qui leur révèleraient un lien entre la disparition de la fille de la ministre et la victime à la main coupée. Lorsqu'une autre femme est tuée, selon le même mode opératoire, ils comprennent que le cauchemar ne fait que commencer...




Mon avis :

Vu les avis unanimes sur ce roman nordique, danois cette fois-ci, j'avais très envie de me faire mon avis dessus. Eh bien je ne suis pas déçue et j'ai déjà hâte de lire le prochain roman de cet auteur.

Nous nous situons du côté de Copenhague et des meurtres plus horribles les uns que les autres vont se succéder. Les victimes sont toutes des femmes, plutôt jeunes. L'auteur de ces actes odieux, monstrueux, laissera aux enquêteurs sa petite signature : un bonhomme fait avec des marrons.
L'enquête sera confiée à Naia Thulin (flic au caractère bien trempé, élevant seule sa fille de 4 ans) et Mark Hess (débarqué d'Europol suite à certaines difficultés) qui auront bien du mal à trouver des liens entre les victimes.

Même si j'ai mis près d'une semaine à lire ce roman, je ne me suis régalée à voir l'auteur jouer avec moi et ses personnages. Tout est magistralement orchestré de manière à ce que l'on ne sache jamais qui est derrière ces meurtres.

J'ai adoré évoluer dans ce contexte stressant, ne sachant pas sur qui je pouvais me fier.

Tout est organisé de façon très méthodique voire même chirurgicale, au point que l'on ne s'attend pas à ses revers de situation.

C'est un roman minutieusement préparé dont je verrai bien une adaptation, même si je me passerai bien de certains détails en image...

Le style est aussi affûté que l'enquête et les personnages ont tous une part d'ombre que j'ai, là encore, adoré découvrir au fur et à mesure qu'ils se dévoilent.

Même si j'ai lu plusieurs romans nordiques qui m'ont plu, je dois avouer que celui-ci est très abouti et il sort vraiment du lot.

Vu la fin, je suis quasi-certaine que l'on retrouvera certains personnages très bientôt, ou en tout cas je l'espère grandement et je croise les doigts, les orteils et je brûle des cierges pour que ce soit le cas.

En bref, Octobre est un roman très complet, prenant et maîtrisé avec finesse et perfection que je vous recommande plus que fortement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire