jeudi 9 avril 2020

Sous un ciel écarlate

Auteur : Mark Sullivan
Editions : Amazon crossing (octobre 2019)
Nbre de pages : 533


Présentation de l'éditeur :
En 1943, Pino Lella est un jeune Italien comme les autres : il aime la musique, les filles, et ne veut pas entendre parler de la guerre ni des nazis. Mais le temps de l'innocence prend fin lorsque l'appartement familial est détruit par un raid des Alliés sur Milan. Pino entre alors dans la clandestinité en rejoignant un réseau qui aide les Juifs à passer en Suisse. Il y rencontre Anna, jolie veuve de six ans son aînée, dont il tombe follement amoureux.
Mais les parents de Pino l’obligent bientôt à s'enrôler dans l'armée allemande, pensant le mettre ainsi à l’abri. Blessé, il devient à dix-huit ans le chauffeur du bras droit d'Hitler en Italie puis, rapidement, espion pour les Alliés. Dès lors, Pino ne cesse de se révolter face aux horreurs de la guerre et de courir tous les dangers pour l’amour d’Anna.
Basé sur l'histoire véridique d'un héros oublié, ce roman est une ode au courage et à la résilience.


Mon avis :

Lu via Netgalley j'avais envie de découvrir cette histoire de Pino Lella, héros italien de la 2nde Guerre Mondiale que l'auteur a pu rencontrer dans les années 2000 et relater ici l'histoire.

Je m'attendais à ressentir plus d'émotions tenant le contexte. Je pensais lire un roman où l'angoisse et la peut seraient davantage retranscrites au fil des lignes et des passes organisées pour faire passer des juifs en Suisse.

Pino risquerait sa vie, bien sûr, mais tout paraissait tellement facile que je n'y ai pas cru.

Où était l'angoisse de retrouver des nazis planqués dans les forêts risquant de mettre à mal certaines missions ? Où était le doute de retrouver les personnages vivants dans le chapitre d'après ?

Je n'ai jamais eu peur; je n'ai jamais douté de la réussite de Pino dans tout ce qu'il entreprenait.

Même lorsque sa vie va changer en devenant chauffeur d'un officier nazi, rien ne me semblait crédible, réaliste. Certaines scènes qui pouvaient offrir un peu d'angoisse étaient occultées. Et j'ai trouvé ça tellement dommage.

J'ai été déçue jusqu'à 75% de ma lecture où j'ai enfin vécu une scène dramatique, difficile et poignante. A partir de ce moment là, il m'a été impossible de lâcher ce bouquin. Ce sont des moments durant lesquels on s'interroge notamment en se mettant à la place des personnages et des choix à faire...

Du coup, je ne sais pas vraiment ce que je dois en penser. Sur les 3/4 du livre, je l'ai pris quasiment comme une romance sur fond de 2nde guerre mondiale alors qu'il s'agissait de bien plus que ça.

Une adaptation est en cours, il le semble, et si j'ai l'occasion de la voir ce sera avec plaisir.

D'habitude les romans de ce genre me chamboulent. Celui-là ne fera pas exception mais uniquement parce que je n'ai accroché qu'au dernier quart. Si vous avez l'occasion de le lire, n'hésitez pas me donner votre avis dessus.


Badge Lecteur professionnel       Badge Critiques à la Une

Aucun commentaire:

Publier un commentaire