jeudi 10 août 2017

Une histoire des loups

Auteur : Emily Fridlund
Editions : Gallmeister (2017)
Nbre de pages : 296


RENTREE LITTERAIRE 2017
A paraître le 17 août 2017


Présentation de l'éditeur :
Madeline, adolescente un peu sauvage, observe à travers ses jumelles cette famille qui emménage sur la rive opposée du lac. Un couple et leur enfant dont la vie aisée semble si différente de la sienne. Bientôt, alors que le père travaille au loin, la jeune mère propose à Madeline de s’occuper du garçon, de passer avec lui ses après-midi, puis de partager leurs repas. L’adolescente entre petit à petit dans ce foyer qui la fascine, ne saisissant qu’à moitié ce qui se cache derrière la fragile gaieté de cette mère et la sourde autorité du père. Jusqu’à ce qu'il soit trop tard.


Mon avis :

Premier roman de la rentrée littéraire 2017 que je lis et je dois dire que j'ai encore reçu une claque avec ce roman des éditions Gallmeister. 

Ici, nous allons suivre Madeline, une adolescente de 15 ans, vivant au fin fond d'une forêt avec ses parents. 

L'atmosphère est plutôt bizarre dès le début : on comprend que Madeline épie ses nouveaux voisins, un couple avec un jeune enfant de 4 ans et va petit à petit s'insérer dans leur existence. Elle deviendra même la nounou de Paul, le fameux gamin. 

On ne nous dit pas grand'chose des parents de Madeline ; on ne nous les décrit que rarement. On sait juste qu'ils vivent assez éloignés de la ville. On comprend qu'il s'agit sûrement d'une réserve (indienne?) mais rien n'est dit franchement. 

En général, je n'aime pas vraiment ces romans où l'on me laisse deviner les choses. Je suis quelqu'un qui aime que tout soit clair et précis dans ce que je lis. Pourtant, ici, je me suis laissée emporter par la narration de Madeline. 

On comprend aussi que quelque chose est arrivé à Paul puisque, lors de sa narration, Madeline (qui se fait appeler Linda lorsqu'elle rencontre ses voisins) va parler d'un procès. 

Tout au long du roman, on va être sur cette interrogation de savoir ce qui est arrivé à Paul, pourquoi et comment cela s'est produit. 

Cette tension pour connaître la vérité, assortie d'une ambiance ambivalente avec des personnages très bizarres dans leurs comportements, font que le lecteur poursuit sa lecture et garde toujours autant de questions qu'au début. 

Je ne vous parlerai pas des thèmes abordés dans ce roman sous peine de vous mettre sur la voie de ce qui est arrivé à Paul. Mais je peux vous dire que plus j'avançais et plus je commençais à comprendre ce que Madeline essayait de nous expliquer. 

Les mots sont difficiles à sortir et elle se confie petit à petit. 

Ce roman est un peu comme un journal intime qu'elle nous confierait. Sa façon de se vider l'esprit, de se chercher une porte de sortie, une sorte de rédemption face à ce qu'elle a fait ou n'a pas fait. 

En tout cas, j'ai passé un excellent moment avec cette lecture très étrange qui ne plaira pas à tout le monde. Je m'attendais à quelque chose de sanglant, à un genre thriller oppressant qui me ferait me retourner le cerveau. 

Si vous cherchez le côté bien stressant du thriller, passez votre chemin. Ce roman n'est pas du tout de ce style là. Par contre, il est effectivement oppressant dans le sens où on se pose beaucoup de questions sur les uns et les autres, sur le fait que cette tension monte au fur et à mesure que Madeline dévoile les choses. 

En bref, Une histoire des loups est un roman qui m'a beaucoup plu, qui garde un rythme assez lent et dont il faut prendre son temps pour le déguster. Si vous faites partie de ces lecteurs, aucun doute qu'il vous accaparera et vous emportera du début à la fin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire