jeudi 21 décembre 2017

L'ange de Marchmont Hall

Auteur : Lucinda Riley
Editions : Charleston (novembre 2017)
Nbre de pages : 538


Présentation de l'éditeur :
Trente ans ont passé depuis que Greta a quitté Marchmont Hall, une magnifique demeure nichée dans les collines du Monmouthshire. Lorsqu'elle y retourne pour Noël, sur l'invitation de son vieil ami David Marchmont, elle n'a aucun souvenir de la maison le résultat de l'accident tragique qui a effacé de sa mémoire plus de vingt ans de sa vie.
Mais durant une promenade dans le parc enneigé, elle trébuche sur une tombe. L'inscription érodée lui indique qu'un petit garçon est enterré là. Cette découverte bouleversante allume une lumière dans les souvenirs de Greta, et va entraîner des réminiscences.
Avec l'aide de David, elle commence à reconstruire non seulement sa propre histoire, mais aussi celle de sa fille, Cheska...


Mon avis :

Nouveau roman des Editions Charleston qui m'a emportée dès les premières pages et que je vous conseille fortement.

Alors que l'on fait la connaissance de Greta, 58 ans, au moment où David Marchmont l'amène dans la propriété de Marchmont Hall pour les fêtes de fin d'année, nous allons découvrir que cette femme a passé 24 ans de sa vie à tenter de retrouver la mémoire, suite à un accident de la route. C'est en se promenant dans la propriété et alors qu'elle tombe sur la sépulture d'un enfant que ses souvenirs reviennent petit à petit à la surface. Avec l'aide de David, qui l'aura soutenue tout au long de sa vie, elle va retracer les 40 ans de son existence et le lecteur avec eux.

Nous allons donc avoir une narration qui va s'alterner entre passé et présent et j'ai tout simplement adoré.

On est pris de compassion pour cette femme de près de 60 ans qui n'arrive pas à se souvenir des personnes qui l'entourent, ni savoir si avant son accident ils étaient bons avec elle ou pas. Elle ne peut se fier qu'à ce qu'ils lui disent...

Lorsque nous commençons vraiment à suivre Greta, nous sommes en 1945, après la guerre, et à partir de cette date, nous allons vite nous apercevoir que sa vie n'a pas été un conte de fée.

Je me suis très vite attachée à Greta ainsi qu'à David qui sera un homme très présent dans la vie de cette femme parce que très amoureux d'elle, même si les sentiments de Greta ne sont pas partagés.

Alors que l'on va s'attendre à ce qu'à un moment donné ils tombent dans les bras l'un de l'autre, la vie de Greta va partir dans d'autres directions.

Combien de fois me suis-je fait la réflexion qu'elle ne réfléchissait pas assez; qu'elle allait se mettre dans les embrouilles... Heureusement que David est là pour elle. Toujours présent. Toujours près à tout même s'il sait qu'il n'aura pas le retour voulu.

La vie de Greta est riche en rebondissements mais c'est surtout avec sa fille Francesca surnommée Cheska que j'ai commencé à avoir un avis qui changeait tout le temps sur cette femme.

Je ne développerai pas plus bien sûr mais c'est un livre qui m'a fait vivre beaucoup d'émotions et que j'étais incapable de lâcher tant j'étais prise dans l'engrenage de la vie de Greta et de ses envies.

Je l'ai souvent jugée égoïste alors même qu'en sachant d'où elle venait, j'aurais dû être plus tolérante avec elle...

David a été l'un des personnages que j'ai le plus apprécié avec un autre qui arrive plus tard dans le roman. C'est vraiment quelqu'un pour qui j'ai ressenti beaucoup d'estime mais aussi et surtout de peine et d'empathie. Il m'a beaucoup touchée.

L'ange de Marchmont Hall est mon premier roman de Lucinda Riley et ce ne sera pas le dernier. La série "Les sept soeurs" me fait de l'oeil et j'espère bien pouvoir la découvrir rapidement.

J'ai très vite accroché à l'écriture de l'auteur qui est très fluide, facile à lire et accrocheuse parce qu'elle sait toucher le lecteur là où il faut et au bon moment. Elle prend son temps pour placer toute l'intrigue tout en mettant une pointe de suspense pour que l'on veuille garder son livre entre nos mains.

Ce fut une très belle découverte que je ne regrette pas et que je vous conseille très fortement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire