dimanche 27 mai 2018

Un karma (presque) parfait

Auteur : Roxane Dambre
Editions : Calmann Levy (avril 2018)
Nbre de pages : 342

Présentation de l'éditeur :
C’est décidé. Demain, Siloé, jolie brune parisienne
un peu toquée et accro aux granules d’homéopathie, change de job !
Elle convoque ses meilleurs amis pour un conseil de guerre
dans leur bar préféré. La jeune femme est déterminée.
Mais aussi très maladroite, voire carrément gaffeuse.
Et certaines choses n’arrivent qu’à elle… Comme le fait de passer
un entretien d’embauche avec le psychopathe beaucoup
trop charmant qui l’a menacée deux jours plus tôt
(tout ça parce qu’elle l’a vaguement insulté au volant…).
Valérien, le psychopathe en question, un grand brun aux yeux bleus,
affublé d’une petite soeur tout aussi gaffeuse que Siloé,
expert en recrutement, lui propose un étrange marché.
Que va trouver Siloé au bout de son chemin ?
Un job ou un amoureux, ou les deux, ou rien du tout ?


Mon avis :

Voilà un roman chick-lit qui m'a fait beaucoup de bien au moment où je l'ai lu. Et pour parfaire le bien-être ressenti, c'est avec Amandine que j'ai fait cette lecture commune.

Comme dans n'importe quel roman de ce genre, nous allons suivre une quasi-trentenaire, Siloé, qui va du jour au lendemain perdre son boulot.

Ses recherches d'emploi trouvent réponse un peu trop vite à mon goût, surtout du côté des entretiens, et procurent donc peu de crédibilité par rapport à la vie réelle mais Siloé est tellement agréable qu'on s'attache très vite à elle et qu'on passe facilement sur les "défauts" du roman.

Sa rencontre avec Valérien fait rire et, là encore, on voit très vite ce qui va se profiler entre eux mais le jeu de la séduction est plaisant à suivre et je n'ai pas ressenti de longueurs ou d'ennui durant ma lecture.

L'écriture est agréable à lire. C'est fluide, facile de se voir à la place de Siloé.

Par contre, je n'ai pas accroché à la soeur de Valérien qui s'attire les ennuis comme les abeilles courent après le pot de miel. Sans compter qu'elle ne réfléchit pas aux conséquences de ses actes et même si elle a 16 ans, j'ai regretté qu'elle n'ait pas plus jugeote que ça.

Sinon, pour tout le reste, on est vraiment dans le roman détente, parfait pour la période estivale, avec une histoire, certes cousue de fil blanc, qui permet au lecteur de passer un bon moment sans surchauffe de son cerveau ni prise de tête.

En bref, une jolie découverte bien sympathique que je vous conseille.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire