lundi 20 août 2018

Le murmure de l'ogre

Auteur : Valentin Musso
Editions : Points (2013)
Nbre de pages : 498


Présentation de l'éditeur :

Il n'est pas un tueur-né. Il pourrait être celui qui cède aimablement sa place dans le tramway. Changé en monstre sanguinaire, il sème la terreur aux quatre coins de la ville, tourne en ridicule la nouvelle brigade mobile. À son insu, le commissaire Forestier a déjà croisé la route de l'ogre. Il devra le traquer au péril de sa vie pour l'écouter se délester d'un indicible fardeau... et se souvenir.


Mon avis :

Après avoir lu La ronde des innocents il y a près de huit ans, ce 2ème titre était tentant et la découverte fut intéressante.

On est davantage dans un thriller historique puisque le commissaire Forestier fait partie d'une brigade mise en place il y a un peu plus de quatre ans pour traquer les tueurs en série et autres gros malfrats. Ils sont chapeautés par le 36 Quai des Orfèvres.

Dans cet opus, Forestier va demander à son ami Frédéric Berthellon, psychiatre à l'hôpital Saint-Anne à Paris, de l'aider dans son enquête afin de dresser un profil psychologique du tueur. On est dans le début du profilage qui est aujourd'hui très répandu.

Si l'intrigue est intéressante à suivre, je l'ai trouvée quand même assez classique dans le genre.

Je n'ai pas été surprise par le coupable que j'ai repéré assez vite, ni par la fin.

Selon moi, le plus intéressant dans ce livre est le côté historique avec la mise en place d'une police scientifique qui va s'adjoindre l'aide d'un psychiatre pour résoudre cette affaire.

On sent bien la difficulté de ce médecin pour se faire accepter par ces flics qui ne voient pas d'un bon oeil cette aide extérieure mais qui vont, petit à petit, se rendre compte de son importance.

Les points de vue vont bien entendu évoluer au cours de l'intrigue et c'est vraiment ce côté du roman qui m'a plu.

L'écriture est accrocheuse et fluide. Ca se lit super vite et très bien.

On ne voit pas le temps ni les pages passer.

C'est agréable et ça donne envie de continuer à lire cet auteur à l'occasion, même si ça reste un thriller plutôt soft, en ce qui me concerne.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire