mardi 9 mars 2021

L'enfant étoile

 




Auteure : Katrin Engberg
Editions : Fleuve Noir (2021)
Nbre de pages : 416



Présentation de l'éditeur :

En plein centre-ville de Copenhague, une jeune étudiante est retrouvée dans son appartement sauvagement assassinée, le visage marqué par d’étranges entailles. L’inspecteur Jeppe Korner et son équipière Annette Werner, chargés de l’affaire, découvrent rapidement que le passé de la victime contient de lourds secrets. Quant à la propriétaire de l’immeuble et également voisine, Esther, elle est en train d’écrire un roman qui relate dans les moindres détails le déroulement du meurtre.
Simple coïncidence ou plan machiavélique ?
Commence alors pour Jeppe et Annette une plongée au cœur d’une ville dans laquelle les apparences sont mortelles.



Mon avis :

J'ai fini ce roman la semaine dernière. La 4ème de couverture m'avait donné envie de découvrir ce 1er roman de l'auteure et je n'ai pas traîné pour le commencer.

Mais dès les premières pages, j'ai senti que la lecture n'allait pas être celle attendue.

Même si je sais que les policiers nordiques ne font pas partie de ceux où l'action vous coupe le souffle, j'ai trouvé qu'il était long.

Ce ressenti vient aussi, je pense, du fait que je n'ai pas accroché aux personnages.

Les enquêteurs sont très classiques et clichés. Je ne leur ai trouvé aucun intérêt. J'aurais aimé des personnages qui sortent du lot et non un énième inspecteur qui s'adonne à la boisson parce que sa femme veut divorcer ! Son équipière est plus intéressante mais passe au second plan. 

Les autres nombreux personnages ne m'ont pas plus marquée et la résolution de l'enquête n'est pas exceptionnelle.

Il y a bien des tentatives de twists sur le passé des personnages mais ils ne m'ont fait ni chaud ni froid.

Malgré le peu d'intérêt que je portais à ma lecture, je suis allée jusqu'au bout de ce roman pensant qu'il y aurait des revirements de situation qui remonteraient mon intérêt et qui m'auraient scotchée. Ce fut peine perdue.

De plus, j'ai eu du mal avec les noms des personnages et des rues, difficilement lisibles cette fois-ci alors même que ce n'est pas mon 1er roman nordique. Et le comble, je n'ai pas compris le titre ni la mini explication donnée à la fin du roman.

Je sors déçue de cette lecture. C'est bien dommage !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire