vendredi 25 octobre 2013

Les voies de l'ombre : Prédation (T1)

Auteurs : Jérôme Camut & Nathalie Hug
Editions : Télémaque (2009)
Nbre de pages : 499

Présentation de l'éditeur :
Un cadavre nu est découvert dans une friche industrielle, la main droite déchiquetée. Un homme se tire une balle en pleine tête, dans un centre commercial bondé. Un jeune père dressé comme un chien est torturé sans relâche au fond d'un cachot sans porte ni fenêtre. Aucune piste, aucun lien, aucun mobile... Qui sont ces hommes ? Pourquoi ont-ils été choisis ? Pour quelle mise à mort aberrante ? Une nouvelle race de psychopathes est à l'œuvre. Un prédateur imprévisible et monstrueux. Sa traque macabre a déjà commencé.
 
 
Mon avis :
 
Voilà un livre que j'ai traîné à lire depuis des années. Allez savoir pourquoi. De prime abord, je pensais qu'il serait déjà plus gore que ce qu'il ne l'est. N'allez pas croire que vous allez faire de gros cauchemars et qu'il y aura des descriptions morbides. Vous allez vous planter en beauté.
 
Prédation c'est bien pire que ça parce que ça vous fait tourner les neurones en vrille. Et c'est là qu'il est excellent à lire.
 
Nous allons suivre une narration double : celle de Rufus Baudenuit, le flic chargé de l'enquête accompagné de son acolyte Cécile, et d'un autre côté on va suivre le calvaire d'une victime, Andréas.
 
Les auteurs ne vont pas nous faciliter la vie. Entre une enquête qui piétine et des conditions de vie horrifiques, le lecteur va être mis à rude épreuve ou en tout cas ses nerfs.
 
On lit... que dis-je ? On dévore ce bouquin. On se triture les méninges. On se dit que cet homme va trouver la solution à son calvaire et qu'il va s'en sortir.
 
On bouscule aussi le policier : va-t-il trouver lui aussi la solution pour ces hommes et femmes enlevés depuis des années ??
 
On en apprend beaucoup. On se dit : "Mais qui est donc ce Kurz, non de non ???"
 
Avant le début de chaque partie, on entre dans le passé d'un jeune homme qui n'est pas bien florissant. On commence à faire des rapprochements, on jubile, on stresse aussi.
 
On stresse surtout quand on se rend compte à quel point la nature humaine évolue (et pas forcément en bien) devant le Mal. Notre perspective sur tout ce que l'on nous a appris change impitoyablement. Ne dit-on pas que l'homme est un loup pour l'homme ? Avec Andréas, vous vous rendrez compte à quel point notre volonté peut être modifiée. C'est juste effrayant.
 
Bref, si vous vous lancez dans cette lecture, vous ne trouverez pas la volonté d'en sortir. C'est comme si Kurz avait pris possession de votre corps et pire même, de votre esprit.
 
Quand bien même cela est vrai (ou pas), je me suis délectée de cette découverte que j'ai regretté de ne pas avoir lu avant. C'est du très bon thriller psychologique et autant vous dire qu'avec la fin que les auteurs nous pondent, il vaut mieux avoir la suite dans sa bibliothèque.
 
J'étais juste euphorique lorsque je me suis rendue compte que, quand même, je ne m'étais pas trop plantée sur certaines choses et forcément il me tarde de continuer la série avec Stigmate.
 
 

11 commentaires:

  1. Tu viens de me faire découvrir un livre, tiens ^^ Il a l'air vraiment top, je l'ajoute à ma wish list !!
    Merci ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que ça te tente. Bonne découverte :)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Autant te dire que j'ai hâte de poursuivre la série avec cette fin... :D

      Supprimer
  3. J'ai eu ce livre dans ma wish list après avoir lu le premier tome de Malhorne (l'autre cycle écrit par ces deux auteurs), mais après le tome 3 de Malhorne, j'ai laissé tombé !
    Ton avis me fait regretter ma décision !!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Tu donnes envie de le lire alors qu'au premier abord ce n'est pas du tout un livre qui me tenterait :)

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai lu il y a quelques mois (en juin) et j'ai ai pensé comme toi ! C'est un très bon thriller bien haletant.

    RépondreSupprimer
  6. Hum, j'avoue que je n'ai pas vraiment envie de thriller, en ce moment, mais je note, forcément avec un article comme celui-ci !

    Biz

    RépondreSupprimer
  7. Je ne connais pas du tout ce livre, mais le résumé est très tentant !!! Et si tu dis que c'est un bon thriller psychologique, et qu'on est pris dans la narration je vais illico l'ajouter à ma wish-list =) Il me fait un peu pense à ''Toyer'' un thriller psychologique que je n'ai pas pas pu lâcher avant la fin tellement ce que je lisais me laissait pantelante. Là non plus les descriptions n'étaient pas gore et pleine de sang, mais c'était froid et très chirurgicale, et c'est ça qui m'a le plus scotché !

    RépondreSupprimer
  8. Un excellent premier tome, le deuxième est aussi bon.
    Kurtz a beau être un tueur redoutable, il fascine malgré tout.

    RépondreSupprimer
  9. Une très bonne lecture pour moi aussi, malheureusement la médiathèque n'a que ce premier tome en stock...

    Lorsque tu parles de la nature humaine, je trouve que Chattam arrive très bien à dépeindre cela dans ses romans, par contre chez lui, c'est un peu plus gore ! =)

    RépondreSupprimer