lundi 30 avril 2018

Tuez-les tous... mais pas ici

Auteur : Pierre Pouchairet
Editions : Plon (Janvier 2017)
Collection : Sang neuf
Nbre de pages : 462


Présentation de l'éditeur :
Julie Loubriac a disparu. Âgée de 17 ans, la lycéenne se volatilise, et ce n'est pas la première fois. Ses parents sont pourtant persuadés que, cette fois-ci, il ne s'agit pas d'une simple fugue. Face à l'immobilisme de la police, Martine et Louis Loubrias, divorcés, vont se lancer à sa recherche. La mère tient un magasin de vêtements plutôt haut de gamme. Quant à Louis, il a presque près tout raté dans sa vie. Ex-flic, ex-journaliste, ex-époux... Parfois, il parvient à être père de famille. Il lui reste cependant une chose, sa guitare pour jouer du blues dans le bar de sa nouvelle compagne, Jenifer. 
L'affaire se corse quand il est approché par un agent de la DGSI, qui va le mettre sur une piste surprenante. Une enquête qui mène le couple de Quimper à Istanbul, en passant par la Syrie. Entre drame familial, vengeance et manipulation des services de renseignements, il va se retrouver au coeur d'un secret d'Etat, sur fond de guerre contre le terrorisme...


Mon avis :

Je ne connaissais pas du tout l'auteur et j'ai été surprise de trouver ce titre dans ma boîte aux lettres mais je remercie vraiment les Editions Plon pour cette découverte.

Un père. Une mère. Eplorés. Une fille disparue. Une police qui est incapable de savoir ce qui a pu se passer. Trois semaine d'attente. Trois semaines de stress. Pour les parents, c'est beaucoup trop.

Alors Louis va aller fouiner. On va l'aider et là le couperet va tomber : Julie est partie en Syrie.

J'ai plongé au coeur d'une intrigue aussi crédible qu'effroyable puisque l'on entre dans le cadre de l'embrigadement de la jeunesse par les filières djihadistes. Autant vous dire que cela fut intéressant à suivre mais aussi très angoissant.

On vit également en parallèle les manipulations qui se font dans les hautes sphères politiques sans que pour autant on ne sache réellement ce qu'elles comptent faire et pourquoi. Quelles sont leur motivation ? 

L'auteur va attendre bien sagement la fin du livre pour nous dévoiler tout ça et cela fait froid dans le dos parce que l'on se doute bien que, malgré ce que l'on peut nous raconter aux informations, on ne nous dit pas tout ce qui se déroule dans les cabinets politiques et de renseignements. Du coup, on croise les doigts pour que ce roman ne soit, finalement et réellement, qu'une fiction parce qu'il est difficile de faire la limite entre le vrai (ce qui se passe notamment à la frontière turco-syrienne) et le faux.

J'ai vécu la souffrance de ces parents, leurs doutes, leur désespoir mais surtout leur combat pour savoir qui et pourquoi est derrière ce départ inopiné de leur fille.

Leur incompréhension face aux agissements de Julie est ce qui m'a le plus ébranlée, le plus marquée parce que, en tant que parents, nous restons dépités face à ces actes si improbables.

L'auteur a parfaitement su gérer son intrigue comme il le fallait pour mettre de la tension au bon moment, des scènes touchantes à d'autres, de la violence, de l'effondrement de l'être humain aussi.

Tout est mis en place pour que le lecteur puisse s'identifier à cet homme et cette femme qui cherchent des réponses et qui ne lâcheront pas cette affaire tant qu'ils ne sauront pas comment cela a pu arriver.

Louis est un anti-héros qui n'a plus rien à perdre. Il n'hésitera pas à faire ce qu'il faut pour obtenir des réponses. Et son ex-femme ne sera pas en reste. Julie était toute leur vie.

Voilà un roman d'actualité que j'ai beaucoup aimé découvrir tant l'auteur nous sert une intrigue au dénouement juste improbable qui bouscule et met à mal nos convictions. On ferme ce roman le souffle coupé en se disant : "Et si..."

1 commentaire:

  1. Merci de me faire découvrir ce livre qui va atterrir dans ma wish

    RépondreSupprimer