lundi 1 octobre 2018

Les enfants de Peakwood

Auteur : Rod Marty
Editions : Scrinéo (2015)
Nbre de pages : 382


Présentation de l'éditeur :
Quels sont ces étranges maux qui affligent les habitants de Peakwood, petite ville du Montana, USA ? 
D'où viennent les blessures qui apparaissent sur le corps de certains de ses habitants ? Pourquoi d'autres commencent-ils à agir étrangement ? 
Seuls Chayton, le médecin de la ville, et son père, vieux chaman au savoir ancestral, savent reconnaître les signes. Le bouleversement qui approche. Quelque chose en lien avec un accident qui n'aurait jamais dû avoir lieu, dix ans plus tôt. Un secret dont ils ont juré de ne jamais reparler... 
Félicitations, la mort vous offre une seconde chance...


Mon avis :

Encensé par les lecteurs et obtenant des avis dithyrambiques à sa sortie en 2015, j'ai toujours voulu découvrir ce roman jeunesse, sans avoir franchi le pas jusque là. Aujourd'hui que c'est chose faite, j'avoue que je reste pantoise, étonnée et très interrogative sur l'engouement qu'il y a eu dessus.

Si le prologue propose une base très intéressante, pour un lectorat autant jeunesse qu'adulte, il laisse supposer trop facilement la thématique dans laquelle on va tomber.

Du coup, lorsque le roman démarre dix ans après les faits du prologue, on est un peu perdu et on se rend compte que le livre ne va pas prendre le chemin que l'on imaginait...

La mise en place est plutôt longue et il n'y a quasiment pas d'action, si ce n'est dans les 50 dernières pages !

Je n'ai pas trouvé l'ensemble addictif et je ne me suis pas attachée aux personnages.

Je n'ai ressenti aucun stress particulier, même si par moment c'était assez violent et étrange par le côté fantastique.

Je suis restée plutôt hermétique à l'ensemble et la fin m'a paru bien particulière parce que je ne la voyais pas comme ça.

Le problème de ce roman est sa construction parce qu'au final, là où l'on aurait dû s'interroger sur les changements qui arrivent à certains personnages, je n'ai pas eu à me creuses les méninges puisque le prologue était passé par là... Dès lors, je n'ai eu aucune surprise ni tension extrême.

Cela pourra peut-être fonctionner avec des ados... et encore que... vu ce qu'ils regardent de nos jours mais personnellement j'ai trouvé l'ensemble long, plat et peu addictif alors que le résumé me laisse présager le contraire.

Je suis sortie très déçue de ce roman dont j'attendais trop et je pense que l'erreur vient du prologue qui ne laisse aucune surprise finalement. Dommage !

1 commentaire:

  1. Ce livre ne me tentait pas spécialement et ton avis confirme cela...

    RépondreSupprimer