mardi 9 février 2016

Night owl : After dark (T3)

Auteur : M. Pierce
Editions : Hugo & Cie (2016)
Collection : New Romance
Nbre de pages : 349
 
 
Présentation de l'éditeur :
Matt Sky tente de retrouver une vie normale, après avoir simulé sa mort avant de revenir à la vie. Lui et Hannah vont s'aider mutuellement, et Matt tente de mettre ses démons de côté pour développer leur relation en quelque chose de durable et loyal. Mais tous les deux deviennent de plus en plus empêtrés dans leurs mensonges, et la puissance de leur désir l'un pour l'autre rend leur relation très instable ... Hannah a enfin la vie dont elle rêvait : elle a écrit son premier roman, elle a comme agent littéraire la prestigieuse Agence Granite Wing et elle vit avec son amant passionné. Mais comme Matt et Hannah vont explorer une nouvelle intimité, Hannah découvre les aspects sombres et sauvages qu'il ne lui avait pas encore montrés...et qu'il n'a montrés à personne... Sous la surface lisse du bonheur de Matt et d'Hannah, se cachent, profondément enfouis, des secrets brûlants qui menacent de briser tout ce qu'ils ont bâti avec tant de difficulté.


Mon avis :

Terminé en fin de semaine dernière, j'avoue que ce dernier tome de Night owl ne m'a pas vraiment emballée. Alors que j'avais dévoré le tome 1 et que j'étais restée un peu plus mitigée sur le personnage de Matt dans le tome 2 mais avec une envie évidente de savoir comment cela allait se terminer pour ce couple, vu la fin du tome précédent, After dark, lui, m'a laissée dubitative et totalement exaspérée.

En effet, si Hannah reste comme dans le premier tome, volontaire, prête à tout pour son couple et très amoureuse de son homme, Matt a vraiment fini de m'énerver par ses réactions, son caractère que je ne supportais vraiment plus.

Du coup, ma lecture a été lente et plutôt laborieuse. Il me tardait vraiment de terminer cette saga pour passer à autre chose.

Globalement, je ne peux pas dire que la série ne soit pas bonne mais j'ai vraiment tiqué sur le personnage de Matt que j'ai trouvé trop nombriliste. Son passé doit être pris en compte mais même avec ça, je n'ai pas du tout réussi à occulter les défauts que j'avais repérés dans le tome 2. Pour moi, Matt est un vrai goujat et je n'arrive pas à me le sortir de la tête.

Quand je sais que j'avais passé un excellent moment avec le premier tome, j'avoue que cela me laisse perplexe et déçue de voir que, sur les autres tomes, le personnage masculin ne m'a pas apporté ce que j'attendais.

C'est bien sûr un avis très personnel parce que d'autres avis très positifs ressortent de cette saga. Pour moi, malheureusement, si le début est très prometteur et accrocheur, je ne peux pas dire que je me suis éclatée. J'ai surtout soupiré d'exaspération au fur et à mesure que j'avançais dans la série et je garderai de Matt le souvenir d'un homme qui s'attache à cette femme mais qui a bien du mal à faire la part des choses.

En bref, Night owl est une série que je n'ai pas regretté de découvrir mais qui ne m'aura pas fait vibrer comme tant d'autres séries chez cette maison d'édition.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire