jeudi 12 décembre 2013

Les réfugiés du froid

Auteur : Sylvie Kaufhold
Editions : Numériklire
Nbre de pages : 111

En vente ici pour 3,49€

Présentation de l'éditeur :
De dangereux changements climatiques bouleversent la vie des habitants de l’Intérieur. Le comté dépérit sous le joug d’un hiver permanent et sans pitié. Seule la cité bulle de Torj a trouvé le secret de l’éternel printemps, mais elle le réserve à une population d’élus. Autour de la cité, les réfugiés du froid se tuent à la tâche dans les mines de pierre noire. C’est le cas de la famille paysanne du jeune Inok, douze ans, et de celle, bannie de la cité, de son ami Alan. Mais alors que ce dernier décide de quitter l’Intérieur pour rechercher avec d’autres des terres épargnées par l’hiver, au-delà du grand océan, Inok choisit de rester et de lutter parmi les révoltés des faubourgs.
 
 
Mon avis :
 
C'est avec un réel plaisir que je me suis plongée dans ce petit livre jeunesse de Sylvie Kaufhold, auteur dont j'ai fait connaissance cette année avec sa série du Monde d'Allia que j'ai adoré et dont il me tarde de découvrir le dernier tome.
 
Avec Les réfugiés du froid, Sylvie Kaufhold transbahute le lecteur dans un monde plus qu'austère. Le froid et la neige ont envahi l'ensemble des terres et seule une cité garde un printemps éternel. Les populations quittent tout ce qu'ils possèdent pour parvenir à Torj et entrer dans cette cité mais les règles sont strictes et malheureusement il y a peu d'élus.
 
Autant le dire d'emblée, j'ai encore une fois succombé au charme de l'écriture de l'auteur. Je l'admire réellement tant son style est fluide, simple et pourtant accrocheur.
 
Elle a su parfaitement me faire entrer dans cet univers hivernal où règnent le froid, la difficulté de survivre et malheureusement où la mort est le seul échappatoire pour ne plus souffrir de cet hiver éternel et des mines de pierre noire.
 
J'ai beaucoup aimé suivre Inok,  ce jeune garçon de 12 ans très courageux mais aussi très réfléchi. A ses côtés, nous allons découvrir d'autres personnages qui auront une importance capitale pour les évènements qui surviendront.
 
Malgré tout, même si j'ai totalement adhéré à ce livre et même s'il est parfaitement adapté à des enfants d'environ 11-12 ans, j'aurais aimé aussi avoir plus de précisions sur le pourquoi de cet hiver éternel, les capacités de Inok à entendre des voix (vous comprendrez lesquelles en lisant le livre).
 
Même si certaines de mes questions ont trouvé des réponses sur les derniers chapitres, j'avoue que j'en aurais voulu un peu plus pour avoir un réel coup de cœur pour ce livre.
 
Il est magnifiquement mené, parfaitement écrit et il vaut vraiment le coup d'être découvert mais pour un lectorat adulte, il risque d'être un peu juste. Il manque un peu de profondeur et de plus de difficultés que Inok auraient pu rencontrer dans son parcours.
 
L'ouvrage se lit vite puisque je l'ai lu hier après-midi pour couper une lecture que je traîne depuis presque une semaine et cela m'a fait un bien fou de revenir dans un style plus facile et une histoire qui coule toute seule.
 
En bref, Les réfugiés du froid est un excellent ouvrage pour les enfants qui vont entrer ici dans un univers assez sombre mais l'espoir qui se dégage d'Inok est communicative, au point que le lecteur se laisse entraîner dans cette histoire avec plaisir.
 
Mon regret de ne pas avoir eu quelques pages en plus est très certainement dû au fait que j'étais tellement bien avec l'intrigue et les personnages que je ne voulais, tout simplement, pas en sortir.
 
Un grand merci à Sylvie Kaufhold de m'avoir permis cette nouvelle découverte qui, je l'espère, plaira au plus grand nombre.
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire