mardi 1 mars 2016

Servais des Collines : un aventurier de la Renaissance

Auteur : Anne Percin
Editions : Oksar (2015)
Nbre de pages : 365
 
A partir de 11 ans


Présentation de l'éditeur :
Le jeune Servais, fils d'imprimeurs lyonnais, est un adolescent réservé qui rêve de voyages lointains. Il s'imagine naviguant vers l'horizon, explorant de vastes terres inconnues... Et Servais a de la chance, puisqu'à la Renaissance, de nombreux ouvrages d'explorateurs sont publiés, et son père Nicolas Des Collines est chargé de les imprimer. Mais son père, sur les conseils de ses amis imprimeurs et de Francois Rabelais, a pour lui d'autres ambitions : voulant l'éduquer suivant les principes humanistes, il l'envoie à Paris pour étudier. Ainsi, son premier grand voyage ne sera-t-il pas celui qu'il espérait, et pourtant, c'est celui qui changera sa vie.
 
 
Mon avis :
 
Un texte magnifiquement écrit. Une histoire prenante, intéressante et permettant au lecteur de s'approprier une époque historique perturbée.
 
Car ce roman ne va pas seulement traiter du "voyage" de Servais à Paris et de ses rêves mis de côté par l'obligation que lui donne son père d'étudier.
 
Servais va se faire des amis mais il va aussi surtout se rendre compte que Paris est une ville pleine de surprises, bonnes ou mauvaises.
 
François Ier est un roi qui aime l'artistique, la culture mais c'est une époque où l'Eglise est très présente et surtout très influençable sur le monarque.
 
Divisé en quatre parties, le roman nous apporte beaucoup d'éléments pour la vie de Servais dans sa formation, bien sûr, mais aussi sur celles du peuple français de l'époque et de l'émergence d'un nouveau culte : le protestantisme.
 
J'ai vraiment beaucoup aimé la façon dont Anne Percin amène l'Histoire dans son roman. C'est diablement bien mené et vraiment très bien écrit avec un style simple et facile à comprendre pour les enfants qui se lanceront dans cette lecture.
 
J'ai pris mon temps pour découvrir cette petite pépite mais je me suis régalée du début à la fin.
 
Une fin qui n'en est pas vraiment une et je me demande s'il y aura une suite tant Servais m'a plu.
 
A une époque où il est difficile de faire sa place et de choisir son avenir, allant à l'encontre des convictions paternelles, Servais des Collines a assumé ses envies, ses rêves. Sans brusquer qui que ce soit, en faisant la part du vrai et du faux, les enjeux religieux et politiques, il a su donner un sens à son existence.
 
Honnêtement, j'espère vraiment le retrouver dans une suite parce que je reste très interrogative sur ce qui lui arrive ensuite mais également à ses parents, ses amis, son amie...
 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire