jeudi 20 septembre 2018

Le goût amer de l'abîme

Auteur : Neal Shusterman
Editions : Nathan (août 2018)
Nbre de pages : 408

RENTREE LITTERAIRE 2018


Présentation de l'éditeur :
Caden est un adolescent de quinze ans ordinaire, qui s'intéresse à l'athlétisme et aux jeux vidéo. Pourtant, il adopte un comportement de plus en plus étrange aux yeux de ses parents : il marche seul et pieds nus dans les rues, craint que ses camarades de classe ne veuillent le tuer... Dans son esprit, Caden est devenu le passager d'un navire voguant sur des mers déchaînées. 
Lorsque cela devient trop difficile pour lui de garder le contact avec la réalité, ses parents doivent l'interner en asile psychiatrique. Commence pour le jeune homme un long voyage qui doit le mener au plus profond des abysses, au risque de s'y noyer... 

Inspiré d'une histoire vraie, un roman d'une justesse incroyable sur les maladies mentales.


Mon avis :

J'attendais beaucoup de ce titre vu que j'avais beaucoup aimé la série "Les fragmentés" de cet auteur.

Ici, on est dans un registre très différent et je voulais voir si Neal Shusterman allait me surprendre, me toucher.

J'ai fini ce roman il y a 10 jours environ et je dois dire que mon avis n'a pas évolué sur cette histoire.

Malgré que l'on soit sur une narration basée sur des faits réels, la façon dont l'auteur amène la thématique de la schizophrénie ne m'a pas plu ou en tout cas pas totalement.

On va être entre rêve et réalité et si les chapitres consacrés à la réalité m'ont accrochée et touchée, ceux se déroulant dans les hallucinations de Caden m'ont perdue.

J'avançais plutôt lentement et une sorte de désintéressement a commencé à se faire sentir vers la moitié du livre.

Mais les moments réels me plaisaient et je voulais connaître la fin.

De plus, l'écriture de Neal Shusterman est très agréable et le lire dans un genre contemporain me plaisait.

Je ne peux pas dire que ce livre m'a totalement convaincue et que je le conseillerai à tout le monde. Il est assez particulier dans la façon d'aborder la maladie et c'est là où je ne regrette pas d'avoir pris mon temps pour le découvrir parce qu'à travers les personnages, on aperçoit le changement de Caden face à cette maladie qui s'installe mais surtout cette famille qui fait son maximum pour que leur fils se sente mieux.

Même si certains moments m'ont laissée perplexe, d'autres m'ont marquée et c'est ce que j'en retiendrai.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire