jeudi 23 juillet 2020

So what ?

Auteure : Lou Marceau
Editions : Hugo Poche (2020)
Collection : New Romance
Nbre de pages : 425


Présentation de l'éditeur :

Et si son amour de vacances devenait l’homme de sa vie ?
Quelle meilleure façon, pour se remettre d’une rupture pénible, que de partir dans un hôtel-club, tout confort, au soleil, avec ses meilleures amies ?Alexandra pense que cela ne peut lui faire que du bien. Il est temps qu’elle pense de nouveau à elle, qu’elle s’amuse et fasse la fête. Au diable la morosité ! Cela tombe bien, ses amies sont toutes plus drôles et déjantées les unes que les autres et dès leur arrivée dans leur petit paradis, elles repèrent un spécimen masculin tout à fait admirable. Leandro, venu pour se reposer, est là incognito. Il ne cherche pas vraiment à avoir une liaison pendant ses vacances. Alexandra encore moins. Mais le soleil, les cocktails, les amies d’Alexandra et la persévérance du beau Brésilien... tout conspire à les rapprocher. Quel mal cela pourrait-il faire ? Ce n’est qu’un amour de vacances. Et puis, peu importe qu’il soit plus jeune qu’elle... Non ?


Mon avis :

J'avais envie de reprendre la romance, après plusieurs d'années d'arrêt, et je me suis laissée influencer par Céline Lecture qui a dévoré ce roman.

Je voulais de la légèreté, sentir l'été, le soleil, la chaleur, les vacances avec un groupe de copines. Bref, m'éclater !

Cela n'a pas été facile de lui mettre la main dessus mais, une fois acheté, je l'ai commencé le jour même. C'était impossible d'attendre...

Contrairement à Céline et aux autres lectrices qui l'ont adoré, j'ai eu du mal à y entrer dedans. Le groupe d'amies qui vont partir en vacances aux Caraïbes ne m'a pas plus accrochée que ça. Je n'ai pas adhéré non plus à leur humour sur les 1ers échanges Whatsapp, ni à leurs premières discussions sur Léandro lorsqu'elles le voient pour la première fois et ce qu'Alexandra, célibataire de 38 ans, pourrait bien faire avec lui...

J'ai trouvé ces échanges trop crus voire carrément dérangeants. Ce ne sont pas des discussions que je pourrais avoir des amies. On peut garder une certaine liberté dans les discussion de sexe sans que cela passe une certaine limite. Or, là, il n'y avait pas de limite, pas de pudeur.

J'ai trouvé aussi ces échanges malsains parce qu'ils faisaient apparaître Léandro uniquement comme de la viande dont on prendrait bien un morceau pour le plaisir sans se dire que l'on parle quand même d'un être humain avec des émotions.

Euh... si ma mémoire est bonne, beaucoup de femmes/lectrices, s'offusquent voire même hurlent à la mort s'il s'agissait d'une femme dans la même situation que Léandro. Pourquoi faire la même chose avec nos homologues masculins ?

Léandro remettra d'ailleurs Alexandra à sa place sur ce point à un moment donné mais clairement cela m'a bloquée dans la lecture de ce livre.

J'ai eu un départ cahin-caha, du coup, et même si passé la moitié du roman certains moments passaient mieux que d'autres, je n'ai pas été emportée.

Le fait qu'Alexandra doute d'elle sans arrêt, qu'elle rabâche qu'elle soit trop vieille pour Léandro qui a 10 ans de moins que lui... qu'il y ait un manque de profondeur sur l'ensemble ou un truc qui m'accroche vraiment, tout cela m'a finalement exaspérée.

J'attendais vraiment autre chose de cette comédie romantique que je n'ai pas trouvé si marrante que ça. J'en suis sortie déçue et c'est un raté pour une reprise avec ce genre. C'est bien dommage !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire