mardi 22 janvier 2013

Non stop

Auteur : Frédéric Mars
Editions : Black Moon (2011)
Nbre de pages : 768

Présentation de l'éditeur :
9 septembre 2012, Manhattan. Un homme ordinaire reçoit une enveloppe anonyme et se met à marcher en direction du métro. À peine s’est-il arrêté sur le quai de la station qu’il explose, semant la mort autour de lui. Très vite, les mises en marche et explosions de ce genre se multiplient à une allure folle. Sam Pollack et Liz Mc Geary, les deux agents chargés de l’enquête, doivent admettre qu’ils sont confrontés à une attaque terroriste d’une envergure inouïe. Une attaque non revendiquée et d’autant plus difficile à contrer qu’elle transforme des innocents en bombes humaines, faisant d’eux les agents de ce scénario apocalyptique. Tous se sont vu implanter un pacemaker piégé dans les deux dernières années. Tous reçoivent ces fameuses enveloppes kraft et se mettent à marcher. S'ils s’arrêtent, la charge explosive se déclenche, où qu’ils soient. Quels que soient leur âge et leur couleur de peau. Grace, la propre fille de Sam Pollack, est concernée. Concerné aussi, un certain Stanley Cooper, président sortant des États-Unis, qui a caché à l'électorat son insuffisance cardiaque pour accéder au pouvoir… La cavale sans fin de ceux qu'on appelle les Death Walkers, les marcheurs de la mort, ne fait que commencer.

Mon avis :

Cet ouvrage traînait dans ma PAL depuis plus d'un an et si au début ce sont les avis trop positifs qui ne m'ont pas donné envie de le lire tout de suite (bah oui j'aime prendre mon temps et laisser l'engouement général retombé avant de me faire mon propre avis), je vous avouerai que j'ai très bien fait d'attendre autant parce que ma déception aurait été encore plus grande.

Non Stop est une histoire qui n'est pas mal mais qui ne m'a pas non plus transcendée. Alors que j'attendais vraiment beaucoup de suspense, de stress, de montée d'adrénaline, voilà que j'ai tout juste ressenti un brin d'intérêt pour ne pas le fermer avant l'heure.

Certes, l'intrigue est intéressante à suivre mais certains passages ne servent à rien, sont trop longs et perdent le lecteur (en tout cas la lectrice que je suis).

En effet, autant j'aimais avancer dans la recherche du pourquoi de cette mise en scène macabre, autant lorsque l'auteur parlait des groupes extrémistes et de leurs motivations par rapport aux Etats-Unis, j'étais complètement perdue.

Suivant les actualités, je ne suis pas non plus totalement idiote par rapport à ces groupuscules mais j'avoue que là et surtout à la fin je me suis noyée dans les personnages et forcément les groupes auxquels ils appartiennent...

Un thème pas si facile que ça à suivre mais une écriture qui laisse au lecteur l'envie de savoir comment tout ça va se terminer (même si forcément en s'en doute. Il n'y a pas vraiment de surprise et j'attends vraiment le jour où un bouquin dans ce genre finira mal...).

De plus, je ne me suis attachée à aucun personnage en particulier, qu'il s'agisse de Sam Pollack, le flic derrière lequel on suit toute cette histoire, que sur Liz McGeary ou la fille de Pollack malgré ce qui lui arrive.

Je suis restée totalement en-dehors de cet ouvrage et même si je suis arrivée au bout, je n'en garderai pas un souvenir impérissable mais au contraire une lecture en dents de scie, tantôt prenante, tantôt lourde et pas si évident que ça à assimiler si on veut vraiment tout comprendre (ce que j'essaie de faire à chacune de mes lectures).

En bref, un livre que je ne recommande pas forcément car côté thriller, même psychologique, il y a bien mieux.





9 commentaires:

  1. oh il est dans ma PAL...
    j'espère être plus enthousiaste que toi !

    RépondreSupprimer
  2. Irais-tu jusqu'à en déconseiller la lecture? Pour ma part, je l'ai plutôt bien aimé. J'en garde un bon souvenir!

    RépondreSupprimer
  3. Mouais, je suis d'accord! Lors de ma lecture, autant j'ai reconnu et respecté le travail fourni par l'auteur quant à ses recherches sur le terrorisme et les différents bureaux d'agence fédérales, autant j'ai trouvé le temps longgg! et les personnages pas attachants... Ce fut ma déception 2012.

    RépondreSupprimer
  4. @ Anne-Sophie : je l'espère pour toi ;)

    @ Mango : non je n'irai pas jusqu'à le déconseiller. C'est juste que, pour moi, il y a bien meilleur comme thriller surtout si l'on est dans une période où l'on veut se faire stresser. Je suis contente que de ton côté tu l'aies plus aimé que moi :)

    @ Ptitelfe : c'est vrai qu'il y a un très bon travail de recherches et peut-être même un peu trop vu que je n'ai pas pu tout saisir. Mais cela ne m'a pas suffit à apprécier cet ouvrage et à y entrer totalement.

    RépondreSupprimer
  5. Un quatrième de couverture plutôt intrigant mais ton billet me refroidit bien. Bon, à voir, si je le trouve à la bibliothèque...

    RépondreSupprimer
  6. J'ai quand même mieux apprécié que toi mais je pense que tu as été très déçu aussi car tu as pu comparer avec d'autres thrillers vu que tu en fait une boulimie tout de suite :) ... certains semblent bien peu palpitant en comparaison à d'autres.

    RépondreSupprimer
  7. Ca me fait plaisir de lire des avis moins dithyrambiques. Perso j'ai bien aimé le coté politique, par contre les personnages ne m'ont pas du tout convaincue (et surtout la fille dont tu grilles assez vite qu'elle va avoir un rôle conséquent).
    Bref pas un grand souvenir non plus de mon coté !

    RépondreSupprimer
  8. il dort toujours dans ma PAL... pfff!! du temps du temps!!
    en tout cas j'espère apprécier plus que toi!

    RépondreSupprimer
  9. J'avais beaucoup aimé ce livre mais c'est vrai qu'il y avait pas mal de longueurs et des termes pouvant être ardu pour qui ne lit pas de thrillers géopolitiques. et j'avais trouvé que ce qui arrivait à la fille de Sam (Grace ?) était rocambolesque.

    RépondreSupprimer