vendredi 30 juin 2017

La fille au revolver

Auteur : Amy Stewart
Editions : 10/18
Nbre de pages : 478


Présentation de l'éditeur :
Constance Kopp ne correspond à aucun moule. Elle surpasse en taille la plupart des hommes, ne trouve aucun intérêt dans le mariage ou les affaires domestiques, et a été isolée du monde depuis qu'un secret de famille l'a reléguée, elle et ses deux sœurs, dans la clandestinité. Un jour, le propriétaire d'une fabrique de soie, belliqueux et puissant, renverse leur carrosse au volant de son automobile... Et ce qui n'aurait dû être qu'un banal litige se transforme en une bataille rangée avec une bande de voyous habitués au chantage et à l'intimidation. Mais elle pourra compter sur l'aide d'un shérif progressiste qui, dans l'Amérique puritaine de ce début de siècle, n'hésitera pas à lui confier un revolver et une étoile.


Mon avis :

Voilà un ouvrage que je ne connaissais pas et que j'ai été agréablement surprise de découvrir grâce aux Editions 10/18 que je remercie grandement pour cet envoi.

Dans La fille au revolver, nous faisons la connaissance de Constance Kopp, âgée d'une trentaine d'années. Elle vit avec ses sœurs, Norma et Fleurette, dans la ferme que leur mère avait achetée il y a une dizaine d'années.

Leur mère étant décédée, elles vivent toutes les trois dans cette ferme isolée où chacune vaque à ses occupations. Mais voilà qu'un jour en rentrant chez elles, leur carriole est violemment percutée par la voiture d'Henri Kaufman, un riche industriel. Ce dernier refuse d'admettre que l'accident est de sa faute et la vie des sœurs Kopp va basculer dans un véritable enfer auquel Constance, notamment, ne s'attendait pas.

J'ai beaucoup aimé découvrir cette jeune trentenaire qui a un caractère assez fort sans être non plus exagéré. En fait, Constance Kopp souhaite simplement que la justice soit rendue suite à l'accident dont elles ont eu affaire.

La mauvaise foi d'Henri Kaufman ne fait pas de doute et le fait qu'il soit riche et soutenu par l'ensemble des industriels de la ville le conforte dans son idée de ne pas vouloir dédommager ces jeunes filles des frais qu'elles ont dû supporter pour réparer leur carriole.

Mais, petit à petit, on va aussi apprendre que le personnage d'Henri Kaufman n'en est pas à son premier coup d'essai ce qui va le rendre particulièrement désagréable, pour ne pas dire détestable, pour le lecteur.

Constance, de son côté, reste elle-même. Elle cherche à régler ses problèmes et ceux vécus par d'autres personnes de l'entourage d'Henri Kaufman qu'elle va rencontrer sans le vouloir. Cela va lui créer pas mal de soucis tout au long de l'ouvrage et plus on avance dans la lecture, plus on se dit que cela va vraiment mal se terminer.

Constance sera épaulée par le shérif Heath que j'ai particulièrement aimé. Non seulement il va transmettre des petits indices à Constance pour qu'elle puisse mener à bien son enquête personnelle, tout en la mettant en garde sur la dangerosité du personnage de Kaufman, mais il va surtout se rencontre compte à quelle point cette femme est douée dans ce qu'elle fait et la façon dont elle y arrive.

Ce n'est pas que Constance ne craigne rien parce qu'elle se pose quand même beaucoup de questions et hésite parfois à aller de l'avant, craignant pour sa vie et celle de ses sœurs, mais cette volonté de voir la justice rendue est plus forte que ses peurs. Elle a un caractère que j'aime voir chez une femme.

Alors que nous nous baladons en 1914 et que Constance deviendra la première shérif adjointe de Heaths, nous avons affaire à une femme qui à une attitude très contemporaine, très actuelle.

Ce roman est tiré de l'histoire vraie de Constance Kopp ce qui a fait que j'ai pris mon temps pour le lire et le déguster à sa juste valeur.

L'écriture est très plaisante, agréable et fluide et j'ai beaucoup aimé suivre les enquêtes de Constance aux côtés du shérif Heaths.

D'ailleurs, je me pose une petite question sur la relation qui est en train de s'installer entre eux... même si ce cher shérif est marié...

Vais-je voir une évolution entre eux par la suite ou pas ? Comment va tourner le tome 2, « La femme à l'insigne » que j'ai déjà dans ma PAL et qu'il me tarde de découvrir ? 

Cet ouvrage place les personnages et leur activité et maintenant que tout est en ordre, j'ai hâte de voir ce que va donner cette suite. Je vous donne rendez-vous sous peu pour vous en parler.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire