dimanche 18 juin 2017

La ferme des Miller

Auteur : Anna Quindlen
Editions : Belfond (2017)
Nbre de pages : 315


Présentation de l'éditeur :
Petite fille précoce et curieuse, Mimi mène une enfance protégée dans la ferme familiale. Il y a là Bud, son père cultivateur et répare-tout ; Miriam, sa mère infirmière ; ses deux frères, le taiseux Eddie et le caïd séducteur Tommy ; ainsi que Ruth, sa tante, qui, pour une raison étrange, ne s'éloigne jamais de la maison. Un monde rassurant, fait d'éclats de rire et de joie, que Mimi pense immuable. Mais nous sommes en 1966 et ces jours heureux sont comptés...

La guerre du Vietnam qui laisse Tommy à jamais meurtri, la maladie qui frappe Bud, les drames passés de la tante Ruth... et cet impensable projet du gouvernement de transformer leur vallée en barrage. Ce monde que Mimi aime tant disparaîtrait englouti sous les eaux ? Qui désormais pour sauver la ferme et ses habitants ?
Alors qu'elle envisageait de quitter le village pour suivre des études de médecine et retrouver son amour d'enfance, Mimi va devoir faire un terrible choix.


Mon avis :

Lorsque j'ai démarré cette lecture, je pensais lire une saga familiale avec tout ce que peut cacher ses membres. 

Or, La ferme des Miller est un roman qui m'a un peu bousculée parce que nous n'allons pas nous contenter de voir de quelle manière Mimi a vécu dans la ferme familiale depuis plusieurs générations mais nous allons nous rendre compte à quel point il est difficile de quitter une terre qui nous est chère pour quelques dollars, parce que le gouvernement américain souhaite tout simplement inondée la vallée pour changer un barrage de place... 

Et là, tout se met en œuvre pour nous décrire chaque personnage et son évolution durant plusieurs décennies. 

L'ouvrage est composé de six parties qui vont nous permettre de constater le changement des uns et des autres, qu'il s'agisse de Mimi, de son frère, de son père, sa mère ou sa tante. 

Même si, dans l'ensemble, j'ai apprécié ma lecture, je n'ai malheureusement pas réussi à m'attacher aux personnages quels qu'ils soient. 

J'ai trouvé Bud (le père de Mimi) très particulier et un peu à côté de ses pompes. C'est le genre d'homme qui ne fait pas vraiment cas de ce qui l'entoure et vit sa petite vie sans trop se préoccuper du reste. Miriam (la mère) est infirmière et gère l'ensemble de la famille. C'est elle qui est le pilier. 

Quant à Tommy (le frère de Mimi), c'est un personnage intéressant mais qui a un retour à une vie normale très difficile après s'être engagé dans l'armée et être parti au Vietnam... 

Reste la tante de Mimi, Ruth qui était encore bien spéciale puisque ne quittant jamais la maison qui jouxte celle de sa sœur. Elle ne met jamais un pied dehors. C'est Miriam qui lui fait ses courses, gère là encore pas mal de choses jusqu'au moment où elle commence à craquer... 

Et lorsque le pilier commence à s'effriter tout part à vaux l'eau... 

Ce roman est donc comme ses personnages : particulier. 

Dans l'ensemble, je l'ai apprécié comme je l'ai dit précédemment mais le cas asocial de la tante, du frère paumé qui prend le mauvais chemin, Bud qui vit sans se poser de question sur ce qui l'entoure Mimi qui tente au-delà de tout de réussir dans la vie et surtout tenter de sauver Miller's Valley et une mère complètement dépassée par l'ensemble mais qui garde la tête sur les épaules malgré tout, ne m'a pas permis de m'attacher aux personnages. 

Le style est fluide et plutôt agréable même si j'ai trouvé des longueurs parce que certains passages ne m'intéressaient pas, finalement. 

J'attendais que l'on entre davantage dans le combat contre l'inondation de cette vallée et ce barrage que l'on veut déplacer et je ne l'ai pas eu. 

Bien sûr, certains secrets et notamment sur la tante vont surgir mais uniquement dans les dernières pages et encore il s'agit de supputations faites par Mimi à l'âge adulte. Autant dire que du temps s'est passé avant d'envisager le pourquoi de l'attitude de cette tante à ne pas pouvoir sortir de chez elle... 

En bref, La ferme des Miller se lit bien mais il n'a pas été une lecture aussi prenante que ce que j'attendais et les personnages ne m'ont pas plus touchée que ça. Je sors un peu déçue d'une certaine façon, même si je ne regrette pas cette découverte.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire