mardi 27 juin 2017

Les serpents et la dague (T1)

Auteur : Robyn Young
Editions : Fleuve (juin 2017)
Nbre de pages : 589


Présentation de l'éditeur :
Lorsque le roi Edward IV meurt subitement, les anciennes rivalités se ravivent et une lutte impitoyable s'engage pour arracher le pouvoir suprême. 
Conscient du danger que court la couronne, Thomas Vaughan, l'ancien chambellan du roi, rappelle Jack Winter, son fils illégitime – exilé en Espagne –, afin qu'il le soutienne dans son combat pour maintenir l'autorité royale. 
Or, le retour de Jack n'est pas vu d'un bon œil par les rivaux de la cour, ni par son demi-frère Harry qui rumine amèrement la préférence de leur père pour ce fils bâtard. 
Car Jack n'est pas seulement appelé pour sauver le royaume, il conserve aussi un trésor qui pourrait changer l'avenir du pays et que son père lui a demandé de garder même au prix de sa vie...



Mon avis :

C'est la première fois que je lis du Robyn Young et j'avoue que ce roman m'a emportée dans une intrigue bien ficelée même si le côté historique est un peu lourd à digérer.

En effet, nous entrons dans ce livre dès la mort d'Edouard IV, époux d'Elisabeth Woodville, qui est enfermée dans un premier temps dans La Tour puis à Westminster.

La reine est donc mise hors course pour l'héritage du trône auquel son fils aîné, Edward, est le prétendant direct.

On vit dans ce roman les intrigues de la Cour d'Angleterre pour l'accession à ce trône tant convoité par les York et les Lancastre. C'est la fameuse guerre des Deux Roses qui se poursuit.

Je connaissais ce pan de l'Histoire d'Angleterre pour avoir lu les romans de Philippa Gregory qui portaient sur cette période. Et j'avoue que cela m'a beaucoup aidée pour lire et suivre le roman de Robyn Young surtout parce qu'il y a beaucoup d'Edward, d'Henri et de Richard dans les deux familles qui se battent pour le trône ce qui entraîne un risque de confusion quand on ne sait pas démêler qui est qui et à quelle famille il appartient... etc...

De ce point de vue là, j'ai trouvé le roman de Robyn Young un peu compliqué à suivre. Ce n'était pas toujours très clair pour moi parce que j'essayais tout le temps de bien placer chaque personnage en fonction de la famille qu'il sert ou qu'il trompe. Cela me coupait la fluidité de ma lecture.

Par contre, le personnage que j'ai le plus apprécié dans le côté fictionnel de ce roman a été James Wynter, fils illégitime de Thomas Vaughan (qui lui est une figure historique réelle), qui va être entraîné dans une aventure très risquée suite à un héritage que lui lègue son père sans que ce dernier ne lui dise réellement de quoi il en retourne.

On apprendra petit à petit ce qu'il en est et c'est vraiment passionnant à suivre.

On vit des moments de doute, d'angoisse et les batailles décrites, tout au long du roman, sont très bien amenées même si j'en ai trouvé certaines un peu longuettes.

En fait, en connaissant déjà l'intrigue sur la bataille pour le trône entre l'héritier direct d'Edward IV et Richard III, qui s'estimait descendant légitime au trône puisque étant un Plantagenêt, je n'étais pas plus passionnée que ça car c'était du déjà vu pour moi.

Cela dit le fait que Robyn Young insère de la fiction, que je ne peux pas développer ici au risque de vous spoiler ce qui serait dommage, m'a convaincue de lire la suite pour retrouver des personnages qui valent le détour et savoir comment elle compte poursuivre après la fin qu'elle nous propose (oui ben là je biaise pour ne pas vous dire le nom de ceux qui apparaîtront dans le prochain tome parce que je me suis rendue compte que j'allais cracher le morceau... Oups !).

En bref, Les serpents et la dague est un roman historique comme je les aime avec des personnages que j'ai aimés découvrir et suivre et une intrigue prenante et qui tient la route, même si l'auteur a pris des libertés comme elle l'indique dans ses notes en fin d'ouvrage.

Pour autant, il ne faut pas se hérisser pour ces détournements historiques voulus étant donné qu'ils servent très bien l'intrigue fictionnelle avec le personnage de James Wynter que j'ai hâte de retrouver (bon là, il va falloir que j'attende un peu beaucoup longtemps, j'en suis consciente).

Dans tous les cas, si vous aimez les romans où l'Histoire se mêle à l'histoire avec des personnages attachants et de l'action qui ne cesse jamais, ce livre est fait pour vous. Par contre, attention. Vous risquez peut-être d'être un peu perdu avec tous les Edward, Richard et autres personnages portant les mêmes prénoms. Il faut bien se concentrer pour ne pas se tromper sur qui est qui, ce qui est le plus ardu, mais ô combien passionnant pour les férus d'Histoire.

Alors ? Qui est partant pour cette lecture ?

2 commentaires:

  1. Il a l'air pas mal, je ne connaissais pas du tout :)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas ce livre mais il semble pas mal. En plus, il se base sur un pan de l'histoire que j'aime bien.

    RépondreSupprimer