vendredi 7 juillet 2017

Les orphelins du bout du monde

Auteur : Harmony Verna
Editions : Belfond (2017)
Nbre de pages : 567


Présentation de l'éditeur :
Abandonnée par sa famille dans le désert australien, Leonora est une miraculée. Confiée à un orphelinat, la fillette tisse une amitié aussi forte qu'éphémère avec un petit irlandais rebelle, James O'Reilly. Mais leurs chemins se séparent lorsque Leonora est adoptée par les Fairfield, un couple d'industriels américains. 
Des années plus tard, c'est une belle héritière qui débarque sur les terres australes, au bras de son époux, le séduisant et ambitieux Alex Harrington, chargé de gérer la mine des Fairfield. Mais alors que le couple s'installe dans sa nouvelle demeure de Wanjarri Downs, Leonora croise le chemin de James, embauché pour diriger le ranch. Les retrouvailles sont délicates : leur amitié, toujours aussi forte, doit rester secrète car Alex ignore tout du passé de Leonora. Mais comment résister à cette force qui semble pousser Leonora irrémédiablement dans les pas de James ? 
Leonora veut divorcer, cesser cette mascarade ; ses sentiments pour Alex sont morts. Mais ce dernier mis au défi par sa femme, harcelé par les mineurs qui se mutinent contre lui, va bientôt laisser éclater une violence folle, terrible, dont personne, pas même James, ne sortira indemne...


Mon avis :

Nous débutons ce roman à la toute fin du XIX siècle et au fur et à mesure que nous progresserons, nous ferons la connaissance de deux personnages que j'ai beaucoup aimé : Leonora et James. L'un et l'autre sont orphelins et se sont retrouvés dans un orphelinat géré par le Père McIntyre.

Leonora, elle, s'est retrouvée abandonnée au coeur du bush australien par son père qui ne peut plus subvenir à ses besoins. Munie d'une gourde, il espère qu'elle sera rapidement trouvée pour qu'elle puisse vivre une vie plus décente que celle qu'elle mène avec lui. Depuis cet abandon, Leonora (dont le prénom lui a été donné par les habitants de la ville dans laquelle elle est amenée) ne parle plus...

James, lui, a été recueilli bébé par le Père McIntyre suite à un incendie qui a tué ses parents. Le père McIntyre le considère comme son fils...

Lorsque ces deux personnages se rencontrent, on sent que quelque chose se passe. Ils se reconnaissent dans leur malheur.

Dès le début, j'ai été happée par ce roman, l'écriture de l'auteur et les personnages auxquels je me suis très vite attachée.

On va voir ces deux êtres prendre des chemins différents ce qui blessera autant James et Leonora que le lecteur.

Et puis on les suit, l'un et l'autre, chacun de leur côté, avec leurs espoirs, leurs doutes, les buts qu'ils se fixent et leur soumission au sort qui leur est joué.

J'ai adoré découvrir chaque partie de ce livre qui m'emportait au coeur de l'Australie, puis de l'Amérique pour suivre surtout Leonora.

James n'est pas en reste, bien sûr, mais que de difficultés pour cette jeune fille que j'ai vraiment beaucoup aimée.

Le style d'Harmony Verna m'a beaucoup fait penser à celui de Sarah Lark ou Tamara McKinley ce qui expliquait pourquoi j'ai lu ce beau pavé en 2 jours.

Impossible de le lâcher. Impossible de faire autre chose que le lire pour rester avec Leonora et James. Aimer d'autres personnages et en exécrer certains autres...

Lorsque j'ai vu que la fin arrivait inéluctablement, j'ai commencé à freiner ces moments où je me posais pour déguster chaque chapitre, chaque page. J'étais déjà triste de quitter ce qui pour moi a été une très belle découverte estivale que je vous recommande.

Alors certes, il m'a manqué un petit chouia sur les aborigènes que l'on voit assez peu dans le roman alors que j'aurais aimé que Leonora tisse de vrais liens avec eux... J'aurais aussi aimé que l'auteur soit un peu plus précise sur la fin parce que certaines questions restent en suspens pour moi et malheureusement je ne peux pas vous en parler ici.

Mais globalement, Les orphelins du bout du monde est un excellent roman pour l'été mais aussi pour le reste de l'année si jamais vous voulez vous le garder pour plus tard. Une chose est certaine, une fois que vous aurez décidé de le lire, vous ne pourrez plus le lâcher. Alors un conseil : essayer de le lire lorsque vous avez du temps. Leonora et James sont deux personnages que je n'oublierai pas et que je vous conseille de découvrir à votre tour.


4 commentaires:

  1. Tu m'as bien donné envie de le découvrir :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! Tu ne devrais pas le regretter ;)

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas mais il a l'air vraiment sympa ce livre. Tu m'as donné envie de le lire. Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que oui il est sympa et addictif aussi. Je suis ravie que tu veuilles le découvrir. Bonne lecture :)

      Supprimer