lundi 8 avril 2019

Livre audio : Goat mountain de David Vann

Auteur : David Vann
Editions : Sixtrid (Juin 2015)
Durée : 7h45 (1CD MP3)
Interprétation : Eric Herson-Macarel


Présentation de l'éditeur :
Automne 1978, nord de la Californie. C’est l’ouverture de la chasse sur les deux cent cinquante hectares du ranch de Goat Mountain où un garçon de onze ans, son père, son grand-père et un ami de la famille se retrouvent comme chaque année pour chasser. À leur arrivée, les quatre hommes aperçoivent au loin un braconnier qu’ils observent à travers la lunette de leur fusil. Le père invite son fils à tenir l’arme et à venir regarder. Et l’irréparable se produit. De cet instant figé découle l’éternité : les instincts primitifs se mesurent aux conséquences à vie, les croyances universelles se heurtent aux résonances des tragédies. Et le parcours initiatique du jeune garçon, abandonné à ses instincts sauvages, se poursuivra pendant plusieurs jours, entre chasse au gibier et chasse à l’homme.

Soutenu par une prose poétique, précise et obsédante, Goat Mountain est le nouveau roman provocant et visionnaire d’un auteur au sommet de son art. Ce livre ambitieux contient en son essence l’humanité tout entière.


Mon avis :

3ème roman de l'auteur pour moi et j'ai vécu des moments hallucinants, d'autres un peu longs et une fin que je n'ai pas vraiment trouvée à la hauteur de l'ensemble.

Ici, on suit un père et son fils de 11 ans, accompagnés du grand-père et de Tom, un ami de la famille, pour une chasse au cerf hors du commun.

L'histoire est surprenante et à plusieurs reprises je me prenais des claques monumentales. Cela démarre vite dans la pression psychologique et en cela j'ai retrouvé la griffe de David Vann qui ne ménagera ni ses personnages ni son lectorat.

J'ai cependant trouvé que certaines descriptions ou passages moins intenses un peu longs alors que d'autres scènes resteront gravées dans ma mémoire pendant longtemps : celles avec le braconnier ou encore celle entre l'enfant et le cerf, notamment.

J'ai halluciné face à ce gamin de 11 ans et ce qu'il pensait des situations dans lesquelles il était embarqué.

Que c'est dur à lire mais surtout que c'est angoissant, d'autant qu'il est entouré de trois adultes qui lui diront des choses opposées, en fonction de leurs convictions. Il lui faudra faire des choix. Autant dire que la pression qui s'installe dès le départ nous met mal à l'aise tout au long du roman.

Pourtant, malgré un ensemble exceptionnel, j'ai trouvé que la fin n'était pas à la hauteur de tout le reste. Elle a été trop rapide voire même brutale et j'ai trouvé cela dommage. Je m'attendais à ce que ce genre de réaction se produise mais je pensais aussi qu'il y aurait un après. Or, ce n'est pas le cas.


S'agissant de l'interprétation, j'ai eu un peu de mal avec la façon dont Eric Herson-Macarel lisait les passages narratifs mais je pense que cette langueur que je ressentais dans certains de ces moments viennent davantage du texte que de la façon dont ils ont été racontés.

Je connais David Vann et je sais que ses romans sont particuliers, qu'il faut s'y concentrer dessus et qu'il faut encore plus de concentration avec l'audio vu que nous n'avons pas le texte sous les yeux.

Par contre, lorsque le narrateur étant dans l'échange, les dialogues, j'étais totalement emportée, comme si j'étais à leurs côtés. Il mettait exactement l'intonation qu'il fallait au moment où il le fallait.
Du coup, je retenterai une écoute avec Eric Herson-Macarel pour me faire une idée plus juste de son jeu d'interprétation. Je ne veux pas m'arrêter à du David Vann.

Mon avis général sur ce titre est plutôt positif même si je reste mitigée sur cette fin qui est trop expéditive à mon goût. Elle n'est pas à la hauteur de tout le reste qui met le lecteur dans un état émotionnel intense et c'est dommage.

Pour moi, et après avoir lu 3 titres de cet auteur, je peux dire que "Goat mountain" reste une bonne découverte malgré quelques bémols mais le meilleur de ses textes reste "Aquarium" qui est également disponible en audio si cela vous intéresse.


Cliquez sur le livre pour écouter un extrait sur le site :




Aucun commentaire:

Publier un commentaire