vendredi 17 décembre 2010

Laisse moi entrer

Auteur : John Ajvide Lindqvist
Editions : Télémaque (2010)
Nbre de pages : 547

Présentation de l'éditeur :
Oskar a 12 ans, il vit seul avec sa mère au coeur d'une banlieue glacée de Stockholm. Il est martyrisé par trois adolescents de son collège. Eli a emménagé un soir dans l'appartement voisin. Un homme l'accompagnait. Elle sort le soir, semble ne craindre ni le froid ni la neige et exhale une odeur douceâtre et indéfinissable. Une magnifique et sanglante histoire d'amour et d'amitié entre deux êtres désespérément seuls et différents.

Mon avis :

Ce livre m'a été transmis par les Editions France Loisirs dans le cadre du Top Lecteur et lorsque je me suis rendue compte que cela parlait de vampire, j'ai fait la grimace. Je ne suis pas fan de bit-lit et j'appréhendais ce que j'allais trouver dedans. Pourtant, force est de constater qu'avec Laisse-moi entrer je me suis laissée emporter tant par l’histoire que le style de l’auteur.

Je vous avouerai néanmoins que le début a été difficile : je trouvais le rythme lent, l'auteur prend son temps pour tout mettre en place et à cela s'ajoute le fait que l'histoire se situe dans une communauté plutôt pauvre et où drogue, alcool et violence sont omniprésents. En bref, ce n’était pas vraiment le genre de livre que j’avais envie en ce moment.

Cela dit, arrivée vers la moitié de la 2ème partie du livre (il y en a cinq en tout et un épilogue), j’ai été incapable de le fermer pour vaquer à d’autres occupations. J’ai été totalement happée par la narration et j’avais envie de savoir ce qui allait se passer (tant pour Eli que pour Oskar).

Certaines scènes sont dignes d’un excellent film d’horreur et j’ai eu quelques moments d’écoeurement. Mais c’est justement ce qui m’a fait m’accrocher à cet ouvrage.

Les vampires ne sont pas mon fort et pourtant je me suis totalement attachée à Eli. Le personnage est mystérieux et stressant et en même temps on ne peut que ressentir de l’empathie pour elle (lui ?) On ne sait pas vraiment ce qu’il/elle est, même si à travers Oskar, on apprend ce qui lui est arrivé.

Oskar, dès le départ, est un adolescent que l’on a envie de protéger et surtout d’aider tenant les agressions dont il fait l’objet par 3 de ses « camarades » de classe. C’est un enfant de divorcés, dont le père est alcoolique et dont la mère ne se rend pas compte des problèmes qu’il a.

C’est à Eli qu’il se confie et c’est à Oskar qu’Eli délivre son secret.

Ils sont liés et petit à petit refusent d’être séparés quoi qu’il en coûte.

C’est une très belle histoire d’une amitié, différente mais sincère.

Même si le début a été un peu laborieux pour moi, je dois avouer que je me suis laissée prendre au piège par l’auteur et ses personnages si étonnants.

Nous sommes loin du cliché vampirique et trio amoureux d’autres séries qui font fureur en ce moment et c’est ce qui m’a le plus intéressée. L’écriture est à la hauteur de l’histoire et dans le même acabit : stressante, macabre par moment, mais terriblement adaptée à la vie difficile des uns et des autres.

Un film a été d'ailleurs adapté au cinéma et sorti dans les salles le 6 octobre dernier et le dvd doit paraître en février 2011. Je sais par avance que je ne visionnerai pas du tout ce film car comme l'a fait tout justement remarqué ma fille hier soir (après qu'on ait visionné la bande annonce du film) : "c'est une chose de lire et de s'imaginer et cela en est une autre de voir !"

La froussarde que je suis ne perdra pas son temps à sursauter sur son canapé ou se cacher derrière ses mains pour regarder un film qui ne la fera pas dormir pendant plusieurs nuits. J'ai besoin de dormir ! Malgré tout, je vous mets bien volontiers cette bande annonce parce que je la trouve à la hauteur de l'ouvrage et je pense que pour les fanas du genre tant le livre que le film devraient plaire.

En bref, je vous souhaite une très bonne lecture et une bonne séance dvd !



Le site officiel c'est ICI.

17 commentaires:

  1. Excellents en effet ces vampires suédois, bien glauques...

    RépondreSupprimer
  2. Tiens pourquoi pas... ton avis me donne envie ! Et puis, je n'ai jamais fait connaissance avec les vampires suédois ! brrr...

    RépondreSupprimer
  3. @ Ys : oui il y a de quoi se faire peur :)

    @ Malo : ce serait une bonne entrée en matière :D

    RépondreSupprimer
  4. Ça a l'air intéressant ! À mon avis c'est plus du fantastique que de la bit-lit, non ?

    RépondreSupprimer
  5. J'ai toujours aimé lire tes billets Belledenuit quoi que tu en penses ;-)
    Ils ne sont jamais «vides».Bien structurés, complets et sans «débordements» qui en diraient trop. Au contraire, tu laisse toujours planer ce petit quelque chose qui nous invite à découvrir à notre tour.
    Bravo et merci.

    RépondreSupprimer
  6. @ Frankie : j'ai hésité mais finalement j'ai classé en bit-lit parce que c'est bien une histoire de vampire.

    @ Suzanne : je te remercie beaucoup pour tes mots. Je fais toujours très attention à ne pas spolier (même si par moment ce n'est pas facile). Rien n'est plus désagréable que de lire une fin ou trop de détails d'un livre qu'on aurait finalement aimé lire. Au moins, je suis sûre de faire grandir ta LAL :P

    RépondreSupprimer
  7. Pas tentée, je n'ai pas envie de glauque !

    RépondreSupprimer
  8. Oui mais qui dit vampires ne veut pas dire forcément bit-lit. la bit-lit c'est de la chick-lit avec des vampires, surtout. Entretien avec un vampire et tous les Anne Rice ne sont pas de la bit-lit.

    RépondreSupprimer
  9. Et bien, Fantastique ou Bit-Lit, peu importe, moi un avis comme ça, j'ai envie de le suivre !
    Hop, je le note de suite!

    RépondreSupprimer
  10. @ Dup : tu as bien raison. Bonne future lecture :)

    RépondreSupprimer
  11. Ce roman m'a plu énormément, j'ai été conquise par Eli et Oskar.

    RépondreSupprimer
  12. @ Fleurdusoleil : ah génial ! Ce serait bien si je pouvais avoir ton lien. Je le rajouterai à mon article :)

    RépondreSupprimer
  13. M'aurais-tu enfin incité à lire un ouvrage de bit-lit ? ^^ Je dois dire que ton bel avis me charme. Me donneras-tu ton accord pour que j'ouvre ce livre sans vouloir le mettre au feu dès la première page? Je blague ^^ Je le rajoute à me LAL !

    RépondreSupprimer
  14. @ Morrison : ben alors là, je suis super contente d'avoir réussi à te donner envier de lire ce bouquin. Chouette !

    @ Aurora : tu as raison. Je ne suis pas trop bit-lit et pourtant celui là vaut son pesant d'or :D

    RépondreSupprimer
  15. Je dirais plutôt fantastique aussi ^^ voilà une lecture de vampires qui me tente bien :) et le film a l'air intéressant aussi ! Je n'en avais pas entendu parler du tout.

    RépondreSupprimer
  16. Une bien belle découverte que ce livre. J'ai passé un très bon moment et j'attends le prochain roman de l'auteur avec impatience.

    RépondreSupprimer