mardi 21 juin 2016

Vengeance par procuration

Auteur : Mary Jane Clark
Editions : L'Archipel (2015)
Nbre de pages : 326


Présentation de l'éditeur :
Tuxedo Park, un havre de paix où vivent des personnes fortunées, une enclave protégée à quelque quarante kilomètres au nord de Manhattan.
Dans leur somptueuse propriété récemment restaurée, Valentine et Vincent Wheelock, un couple influent – elle fut gouverneur d’État puis ambassadrice des États-Unis en Italie, lui son éminence grise –, donnent une réception, à laquelle participe Eliza Blake, la présentatrice vedette de Key News, chaîne de télévision new-yorkaise.
Au cours de la soirée, stupeur ! Vincent se donne la mort de manière spectaculaire. Comment expliquer un tel geste ? Et, surtout, que cache son suicide ?
Rapidement, Eliza découvre qu’avant de se donner la mort Vincent avait laissé une série d’énigmes en forme de puzzle, dont elle devra rassembler les pièces pour démêler une affaire surgie du passé.
Mais un tueur rôde, et la vie d’Eliza est menacée…

Mon avis :

Cela faisait des années que je n'avais pas lu ce genre de roman policier : facile, simple et sympa à découvrir. Une histoire sans prise de tête mais suffisamment prenante pour ne pas rendre la lecture insipide car cousue de fil blanc.

Bon, je me suis doutée de qui était derrière tout ça avant la révélation finale mais j'ai passé un super moment avec Mary Jane Clark qui n'est autre que l'ex-belle-fille de la fameuse Mary Higgins Clark dont j'ai lu une bonne dizaine de romans lorsque j'étais adolescente... Oui... cela fait un bail...

Bref...

Ici, j'ai rencontré des personnages intéressants et auxquels je me suis pas mal attachée. Je n'ai pas lu les opus précédents et j'avoue que cela peut manquer lorsque l'auteur fait des petits rappels sur des circonstances passées qui expliquent pourquoi les personnages agissent de telle ou telle manière. Mais globalement cela ne m'a pas gênée puisque l'enquête est propre à ce livre.

Même si la lecture est un peu facile dans l'enquête, franchement, cela se lit tellement vite et c'est tellement bien écrit que j'ai vu les pages défiler à une allure folle. Ce livre traînait dans ma PAL depuis presque un an (oui en ce moment j'ai envie de vider ma bibliothèque des livres qui y sont depuis trop longtemps à mon goût) et franchement je n'ai aucune excuse pour l'avoir laisser aussi longtemps.

Il ne m'a fallu qu'à peine deux jours pour en venir à bout parce que l'histoire et l'écriture font que le lecteur suit le cours de l'histoire avec envie et intérêt et franchement honte à moi pour avoir attendu autant...

C'est une excellente lecture pour la période qui arrive alors si j'ai un conseil à vous donner c'est de vous le procurer pour découvrir ce qu'Eliza va découvrir suite à la mort de son ami Vincent. Certes, cela peut paraître un peu facile mais c'est assez efficace pour garder un lecteur en haleine jusqu'à la fin.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire