lundi 6 mars 2017

Merlin : L'ultime maléfice (cycle 2 - tome 3)

Auteur : T.A. Barron
Editions : Nathan (2017)
Nbre de pages : 225


Présentation de l'éditeur :

L'heure de vérité a sonné pour Avalon ! Basile, le majestueux dragon, s'apprête à affronter Rhita Gawr, la créature qui a juré la perte des royaumes magiques. Mais au moment de livrer bataille, il se sent bien seul : son fidèle ami, l'enchanteur Merlin, manque à l'appel. S'il veut sauver Avalon, Basile devra repousser les limites de ses pouvoirs et puiser en lui une magie insoupçonnée...


Mon avis :

Dernier tome de ce cycle 2, j'ai été ravie de retrouver le dragon Basilgarrad mais aussi Merlin et son fils Krystallus, personnage que j'avais beaucoup aimé dans le tome précédent et qu'il me tardait de retrouver.

Ce tome clôture très bien ce deuxième cycle, même si les dangers ne sont pas totalement écartés.

Si le début a été un peu mollasson pour moi, c'était surtout parce que j'attendais de retrouver surtout Krystallus.

Je ne m'attendais pas à revoir Merlin ce qui fût une très belle surprise et le trio est génial sur la dernière partie.

Il y a bien sûr des pertes que l'on regrette et d'autres qui nous soulagent.

L'écriture est toujours aussi entraînante et agréable. Se trouver au coeur d'Avalon est toujours un vrai plaisir pour les férus de légendes arthuriennes, même si Arthur n'apparaît pas dans ce cycle puisqu'il est consacré à Merlin.

Il n'empêche que l'auteur commence à en parler un chouia, tout comme Merlin énonce le nom de La dame du lac.

Je suis très curieuse de voir ce que va donner le prochain cycle déjà paru en anglais avec des couvertures à tomber par terre. Jusque là les éditions Nathan les ont conservées et je croise les doigts pour que ça dure. Ce serait franchement dommage de passer à côté de cette superbe couverture 😍



Ce tome 9 des aventures de Merlin doit paraître en 2017 sans que j'ai plus de précisions, malheureusement. Il va falloir être patient avant de retrouver nos héros légendaires que l'on adore tant.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire