jeudi 15 décembre 2016

La rivière des doutes

Auteur : Emmanuelle Becker-Papin
Editions : Anne Carrière (2016)
Nbre de pages : 208


Présentation de l'éditeur :
À l'aube de ses 30 ans, Jeanne, jeune Parisienne à la vie trépidante, est réveillée presque chaque nuit par un cauchemar récurrent : un inconnu l'appelle à l'aide. Le mystère s'épaissit lorsque sa libraire lui apprend qu'une vieille femme la recherche activement pour lui délivrer un message essentiel, d'une urgence vitale. De guerre lasse, sur les conseils de son compagnon, la jeune femme répond à cet appel et se trouve embringuée dans une histoire qui dépasse toutes ses croyances. 
Dans une course-poursuite exaltante contre le temps et la raison, Jeanne va devoir se jeter à corps perdu dans cette " rivière des doutes " pour mener avec courage et détermination une véritable quête initiatique. Réussira-t-elle à traverser cette épreuve ? 
Une ode à l'intuition, à la sagesse et au lâcher-prise...


Mon avis :

En ce moment, je suis dans une phase de boulimie de lecture. Dès que je finis un bouquin, un autre prend sa place et j'avoue que mes choix du moment sont plutôt judicieux.

Lorsque j'ai pris La rivière des doutes, j'avais besoin d'un roman, agréable à lire, pas prise de tête mais suffisamment mystérieux pour m'accrocher. Ce roman est tout ça à la fois.

On suit une trentenaire, Jeanne, qui, bizarrement, depuis quelques nuits fait un rêve récurrent : une voix l'appelle et lui demande de l'aide. Son réveil est brutal et elle se met à cogiter. Jusqu'au jour où en allant dans sa librairie, la patronne l'accoste en lui disant qu'une femme souhaite lui parler de tout urgence. Que c'est une question de vie ou de mort...

Et là, on se laisse encore plus embarquer dans une histoire à laquelle je ne m'attendais pas forcément au départ, et ce pour mon plus grand plaisir.

J'ai adoré découvrir ce que cachent ces rêves et ce que la réflexion qu'ils entraînent apporte à Jeanne mais aussi à n'importe quel lecteur qui découvrira ce livre.

Il n'y a rien de très exceptionnel puisque j'ai déjà vu ce thème dans d'autres romans mais la façon dont Emmanuelle Becker-Papin l'amène est judicieux et laisse le lecteur suffisamment curieux pour poursuivre.

De plus, l'écriture est fluide, facile, très agréable avec des chapitres très courts qui donnent du rythme à la narration et les liens de Jeanne avec les personnages qui l'entourent font que l'on se sent tellement bien, plongé dans ce roman.

Mon avis va être court parce que si je rentre dans les détails, je vais vous dévoiler le plus magique, le plus touchant. D'une certaine façon, j'ai beaucoup envié Jeanne de pouvoir avoir ces moments de discussion avec Célia, que les apparences sont parfois trompeuses et que de nos actes positifs ou négatifs auront forcément un impact...

En bref, La rivière des doutes est un roman que je me suis régalée à découvrir, quasiment d'une traite tant l'histoire, l'écriture et les personnages m'ont plu. Il s'agit du premier roman d'Emmanuelle Becker-Papin qui signe là un très joli texte que je vous recommande chaudement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire