mardi 3 septembre 2019

Mémoire froissée (T1)

Auteure : Christine Machureau
Editions : Pocket (Juin 2019)
Nbre de pages : 528



Présentation de l'éditeur :
Quand les hommes de l'Inquisition, en habit rouge et noir, ont emporté sa mère, Anne avait six ans. " Sorcière ! " ont-ils dit. Sorcière pour connaître les plantes ? Sorcière pour soigner les gens ? Désormais orpheline et forte d'un savoir ancestral, Anne décide de poursuivre l'œuvre maternelle : elle sera herboriste. Alchimiste, peut-être... Dans un Moyen-Âge soumis aux famines et aux épidémies, ses pas la mèneront de Touraine en Champagne, d'amours en deuils et d'échecs en renaissances... 




Mon avis :

J'ai eu besoin de changer de genre et de me lancer dans un roman historique. J'ai donc lu ce roman pour lequel je n'ai pas un avis très clair et je ne sais pas si je continuerai la trilogie, même si la curiosité me titille un peu...

On est dans une période que j'aime (Moyen-Age), avec un personnage féminin guérisseuse que j'ai apprécié. Mais j'ai trouvé que le rythme était assez lent et il y a peu d'action ce qui a rendu ma lecture... longue, pas entraînante. En bref, un brin décevante.

Je m'attendais à voir l'Inquisition avec des passages de tortures, des complots...

Or, ce n'est absolument pas le cas. Il s'agira en fait d'un voyage que fera Anne pour mettre à l'abri un livre, écrit en arabe, et qui doit arriver à Amsterdam par tous les moyens possibles... Le destin d'Anne ne la mènera pas jusque là mais la possession de ce livre aura des conséquences sur sa vie.

On la verra bien sûr évoluer tant dans sa vie d'herboriste que dans sa vie sentimentale mais je ne peux pas dire que j'ai été dedans à 100%.

L'auteure ne manque pas d'intégrer des évènements historiques majeurs de l'Histoire de France, surtout dans la 2ème moitié du livre, et si c'est intéressant, cela n'a pas suffi à me convaincre de continuer la saga.

La curiosité me titille bien sûr mais je ne suis pas certaine qu'elle soit plus forte que le sentiment que j'ai de ce tome 1 : bien mais sans plus !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire