dimanche 2 mars 2014

L'invisible

Auteur : Robert Pobi
Editions : Points (2013)
Nbre de pages : 480

Présentation de l'éditeur :
Montauk, Nouvelle-Angleterre. Jake Cole revient pour la première fois depuis près de trente ans dans la maison où il a grandi. Son père, Jacob Coleridge, un peintre reconnu et célébré dans tout le pays à l’égal de Jackson Pollock, y vit reclus depuis des années, souffrant de la maladie d’Alzheimer. Son état a récemment empiré et une crise de démence l’a conduit à l’hôpital. Si ses jours ne sont pas en danger, ses moments de lucidité sont rares. Jake est lui aussi un artiste en son genre. Travaillant en indépendant pour le FBI, il possède un don unique pour lire les scènes de crime et entrer dans l’esprit des psychopathes. Alors qu’un terrible ouragan s’approche des côtes, Dan Hauser, le shérif de la ville, profite de la présence de Jake pour lui demander de l’aider à résoudre un double assassinat, celui d’une femme et d’un enfant dont on ignore les identités.


Mon avis :

J'ai eu du mal à démarrer cette lecture. Les crobes étaient encore présents à la maison, j'étais fatiguée de la semaine précédente et j'avoue que j'avais envie de lire, tout en ayant du mal incroyable à commencer quelque chose. Pourtant, je me suis lancée mercredi après-midi et en peu de temps j'avais déjà lu 120 pages. Le jeudi, en fin de journée, il était terminé. Difficile à croire et pourtant je l'ai fait : en moins de 48h, L'invisible était lu. En un mot : une tuerie !

Les affreuses responsables de cette lecture sont,  (encore !!!) Cajou et Lisalor (à cause de leur enthousiasme et de leurs avis. Autant l'une que l'autre, elles avaient adoré ce bouquin alors imaginez-vous la pression que j'avais sur les épaules quand je l'ai commencé ! (bon ok, j'exagère un peu parce que bon tous les goûts sont dans la nature mais bon vu que les retours étaient très bons, j'espérais juste ne pas encore être le mauvais petit canard de la blogo...) et Flo Tousleslivres (parce qu'elle a organisé une LC sur ce titre).

En bref :
Le lieu : Long Island, à Montauk plus précisément. Quelques jours avant que l'ouragan Dylan ne se déchaîne.
Le personnage principal : Jake Cole. Il bosse pour le FBI et à un cerveau plus qu'impressionnant puisqu'il est capable de reproduire photographiquement chaque lieu de crime.
Raison de sa présence : Le père de Jake a été admis dans un hôpital à la suite d'un grave accident. Il doit donc s'occuper de lui mais parallèlement à ce problème personnel, le shérif a besoin de Jake pour résoudre une enquête portant sur deux meurtres horribles commis dans une maison louée. Les victimes ont été écorchées vives.

Autant vous dire qu'à partir du moment où vous aurez un peu fait connaissance avec Jake et Jacob, vous n'allez plus pouvoir lâcher ce livre parce qu'il est d'une puissance incommensurable.

Je ne détaillerai absolument rien des personnages parce qu'il FAUT que vous les découvriez par vous-même mais sachez, malgré tout, qu' il y a du lourd là dessous. Du très très lourd même.

A ces personnages percutants s'ajoute une atmosphère pesante non seulement du fait que des meurtres horribles se produisent tout au long de l'ouvrage mais aussi en raison de la météorologie. Cela crée une sorte de compte à rebours qui fait que le lecteur ne peut absolument pas s'arrêter de lire.

Que va-t-il se passer pour les habitants de Montauk ? Qui est l'horrible assassin ? Mais surtout, pourquoi agit-il ainsi ? Que cache Jacob Coleridge ? Vont-ils trouver le responsable avant que l'ouragan ne se déchaîne ?

Autant de questions que je me suis posées sans jamais vraiment avoir de réponse sûre. J'y allais à tâtons. Je faisais des suppositions qui, à chaque fois, tombaient à côté. J'avais beau essayer de me creuser la cervelle, de trouver des indices par-ci, par-là. Impossible d'en voir !

Robert Pobi a construit un roman époustouflant, qui laisse le lecteur en haleine et qui le stresse autant que les personnages de son livre.

Je n'ai pas vraiment vu la fin arrivée. En fait, j'avais quelques doutes mais la certitude n'était pas là et lorsque les révélations ont éclaté, je me suis dit que j'avait été bluffée, d'une certaine manière.

L'invisible est un thriller qui nous manipule du début à la fin et qui est juste macabrement accrocheur. Du très bon, du très lourd. A lire d'urgence !


12 commentaires:

  1. Ahhh c'est bien, j'ai prévu de le lire! Reste à savoir quand :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah en mars tiens ! T'as plus le choix ! :P

      Supprimer
  2. Quoi quoi quoi, que lis-je ?! Une tuerie ! Vite vite vite, il me le faut :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, une tuerie et dans tous les sens du terme d'ailleurs :P Et je confirme : il te le faut ! :D

      Supprimer
  3. Super billet pour un super thriller ;)

    RépondreSupprimer
  4. Hii, je le savais ! je l'aurais parié, j'ai lu ce livre il y a quelques temps et j'étais persuadée que tu le trouverais génial, dès que j'ai su que tu allais le lire ! Bon, c'est assez rare que tu lises un truc que j'ai, moi aussi, dévoré, alors, le plaisir est encore plus grand ^^

    Contente !

    Bon, par contre, j'avais vu venir la fin, à l'époque... mais sans que cela ne gâche mon plaisir de lire.

    Bizzzzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que nous avons des goûts assez éloignés et du coup aimer le même livre que toi ça fait encore plus plaisir et ça démontre surtout à quel point il est trèèès bon :) bizzzz

      Supprimer
  5. Comme tu le sais ..... j'ai adoré <3 et je me suis fait rouler dans la farine c'est terrible. Bisous.

    RépondreSupprimer
  6. Sur ce coup-là, c'est moi le vilain canard car s'il m'avait plu, il ne m'avait pas enthousiasmée vu que j'avais à peu près tout deviné avant la page 100... Du coup, après, je n'ai vu que les grosses ficelles. En tout cas, ravie quand même qu'il t'ait plu.

    RépondreSupprimer
  7. comme tous j'ai adoré. J'ai eu un léger doute vers la fin mais non pas possible, quand même...et puis si. C’est trop fort ! j'ai du coup refait l'ensemble du livre en marche arrière pour repenser à tous les éléments du point de vue final. Incroyable !!!!

    RépondreSupprimer
  8. Mais ça a l'air terrible !!! ;)

    RépondreSupprimer