mercredi 3 septembre 2014

Rush : Puzzle mortel (T3)

Auteur : Phillip Gwynne
Editions : Casterman (2014)
Nbre de pages : 246

Présentation de l'éditeur :
Dom doit se concentrer sur sa prochaine course pour être sélectionné dans l'équipe australienne de demi-fond.
Mais la Dette a d'autres plans pour lui.
Son nouveau contrat ? Trouver et dérober le Cerberus, un prototype de smartphone high-tech qui ne semble exister qu'à l'état de rumeur sur internet. Voilà Dom contraint de se frotter aux mondes inquiétants du piratage informatique et de l'espionnage industriel.
La mission semble impossible : comment Dom pourrait-il voler quelque chose qui n'existe pas ? Mais il sait bien qu'on ne plaisante pas avec la Dette...

Mon avis :

Après ma lecture du tome 1, Dette de sang, avec lequel j'avais passé un très bon moment de lecture et de détente, me voilà repartie sur un nouveau contrat avec le tome 3.

Certes, je n'ai pas lu le tome intermédiaire mais franchement je n'ai ressenti aucune difficulté à suivre cette histoire parce que l'auteur ne fait pas plus référence que ça à ce qui s'est produit dans les autres ouvrages.

Bien sûr, Dom indique un peu ce qu'il a fait mais du fait de ce nouveau contrat, le lecteur n'est pas perdu s'il a sauté une lecture et, en cela, on peut remercier l'auteur.

J'ai donc retrouvé Dom et sa famille dans une nouvelle aventure que j'ai lu en peu de temps et qui m'a encore fait passer un bon moment de détente.

Le résumé étant suffisamment explicite, je ne vais pas vous refaire une description du début du livre. Cela ne servirait à rien et je ne vois pas l'utilité d'en dire plus.

Phillip Gwynne poursuit dans la même veine son scénario et j'avoue que c'est toujours aussi plaisant de suivre Dom dans les contrats qu'il doit mener à bien.

Il n'y a aucun ennui possible parce que chaque livre a un but bien précis et même si l'on sait comment cela doit se finir, la lecture n'est pas désagréable.

D'abord, Dom est hyper attachant, ses répartis sont juste succulentes mais surtout, au fur et à mesure que l'on progresse dans les tomes, il prend en assurance et devient un vrai petit génie... du "crime".

Même si certains passages offrent une résolution un peu facile des choses, je reste toujours autant addict de cette série et je me pose plein de questions sur les rapports que Dom a avec sa mère et ceux qui se construisent ici avec un certain Hound.

Reste aussi le problème avec Imogène et Tristan mais surtout celui avec son frère !

Avec une fin qui ne donne qu'une envie, avoir la suite immédiatement pour en savoir plus, autant vous dire que je suis déjà fin prête pour découvrir le prochain ouvrage à paraître, normalement, en mars 2015.

Merci aux Editions Casterman pour cette nouvelle lecture toujours aussi intéressante.

 

1 commentaire:

  1. Merci pour ce partage qui donne envie ..
    http://rougepolar.unblog.fr/

    RépondreSupprimer