jeudi 20 août 2020

Ce lien entre nous

 


Auteur : David Joy
Editions : Sonatine (Septembre 2020)
Nbre de pages : 231




Présentation de l'éditeur :

Caroline du Nord. Darl Moody vit dans un mobile home sur l'ancienne propriété de sa famille. Un soir, alors qu'il braconne, il tue un homme par accident. Le frère du défunt, connu pour sa violence et sa cruauté, a vite fait de remonter la piste jusqu'à lui. Un face à face impitoyable s'engage alors.




Mon avis :

J'avais ce roman à lire depuis le mois de mars via NetGalley France mais comme la sortie a été repoussée à début septembre à cause du virus qui fait rage depuis plusieurs mois, je trouvais plus judicieux de vous en parler maintenant. Je vous mettrai le résumé en fin de chronique pour que vous compreniez notamment ma déception sur ce titre.

J'attendais autre chose de ce roman au résumé prometteur. Je m'attendais à une traque, à une chasse à l'homme façon David Vann dans Goat Mountain.

Cela n'a pas été le cas. Il y a eu des surprises mais dans le bon sens.

Je suis restée très extérieure à l'histoire vu comment elle tourne et je n'ai pas trouvé les personnages intéressants.

C'est trop rapide avec des passages qui n'apportent rien et une fin qui se cantonne à mettre en avant un seul personnage alors même que j'avais des interrogations sur les autres qui restaient... J'aurais aimé avoir des réponses que finalement je n'aurai jamais.

A cela s'ajoute encore et toujours la même thématique à laquelle on n'échappe pas avec ce genre de roman et cela commence à me lasser sérieusement.

En bref, je sors déçue, encore une fois, et de ma lecture dont j'attendais beaucoup plus. Les déceptions se cumulent en ce moment et j'avoue que ce n'est pas forcément motivant. Mais bon "C'est le jeu ma pauv' Lucette !" 😁


Aucun commentaire:

Publier un commentaire