mardi 18 août 2020

L'ami imaginaire

 





Auteur : Stephen Chbosky
Editions : Calmann Levy Noir
Nbre de pages : 740



Présentation de l'éditeur :
Une mère et son fils en cavale trouvent refuge dans la petite communauté de Mill Grove, en Pennsylvanie.
Mais dans ce havre de paix, le petit garçon disparaît.
Quand il émerge de la forêt six jours plus tard, il a l’air indemne.
Lui seul sait que quelque chose a changé.
La voix du bois est dans sa tête et lui dicte une mission.
S’il ne lui obéit pas, sa mère et tous les habitants de Mill Grove risquent son courroux…



Mon avis :

C'est le roman qui, actuellement, fait beaucoup parler de lui. On entre ici dans un thriller fantastique avec un petit garçon de 7 ans, Christopher, qui va disparaître dans une forêt pendant 6 jours. Lorsqu'il reviendra, il ne saura absolument pas dire ce qui lui est arrivé, qui l'a enlevé... mais il sait que quelque chose a changé.

Le lecteur est alors pris dans un engrenage infernal.

Le roman est hyper prenant dès les premières pages et on s'attache très vite à Christopher et sa maman qui l'élève seule.

J'étais complètement prise par cette intrigue où le fantastique était présent mais sans vraiment l'être trop au point que je partais sur totalement autre chose que ce que l'auteur va finalement proposer.

Il y aura des paliers où le côté fantastique va prendre de plus en plus de place et lorsque j'ai vu où j'allais, j'ai commencé à douté de ma capacité à adhérer puis, petit à petit, j'ai littéralement décroché.

Les 250 pages avant la fin tournent au n'importe quoi. J'ai haussé les sourcils et poussé des soupirs d'exaspération. Certaines scènes m'ont faite bondir d'incompréhension face à ce changement de direction que prenait le roman et que je n'avais pas vu venir.

Je trouve tellement dommage d'accrocher son lecteur dès le début et de le perdre en cours de route parce que cela devient WTF !

Ces 200 pages ont été longues, très longues à lire et je ne parle pas des derniers chapitres où l'auteur continue d'en rajouter une sauce au point que ce n'est même plus crédible.

Je sors extrêmement déçue de cette lecture alors même que cela avait très bien commencé. Dommage !




Aucun commentaire:

Publier un commentaire