mercredi 23 juillet 2014

Chevalier d'Eon : La Tsarine (T2)

Auteur : Anne-Sophie Silvestre
Editions : Flammarion (2012)
Nbre de pages : 270

Présentation de l'éditeur :
Le chevalier d'Eon est désormais première "lectrice" d'Elizabeth, Tsarine de Russie, sous le nom de Lia de Beaumont. Dorénavant, son objectif est qu'on ne découvre pas sa réelle identité. De plus, il doit affronter l'affection un peu trop voyante que le Comte Balachine éprouve pour lui et l'hostilité grandissante d'une autre lectrice qui estime qu'il lui a volé sa place. Il va devoir jouer de ruse et de diplomatie pour que personne ne découvre son secret.


Mon avis :
 
Ma découverte du Chevalier d'Eon s'est faite il y a peu de temps avec le tome 1 et vu comment cela se terminait, j'étais très curieuse de savoir comment la suite allait se dérouler pour Charles-Geneviève/Lia de Beaumont.
 
Elisabeth 1ère de Russie
Du coup,  je n'ai pas traîné à lire le tome 2 dans lequel nous restons en Russie aux côtés de Elisabeth 1ère de Russie. Le chevalier d'Eon se retrouve dans une situation un peu difficile parce qu'il ne faut absolument pas que quiconque sache qu'il est un homme et non une femme et doit mener à bien son objectif et rester le temps nécessaire en Russie avant de rentrer en France.
 
Durant 270 pages, j'ai visité ce pays, ses coutumes, sa Cour et j'ai passé encore un excellent moment aux côtés de Charles-Geneviève. Alors qu'il se retrouve seul aux côtés de la tsarine, il va être mis dans une situation plutôt embarrassante avec le Comte Balachine et j'avoue qu'une scène m'a fait mourir de rire tant la situation devenait cocasse pour notre chevalier.
 
A côté de ce côté romanesque des plus rigolo, nous suivons aussi tout le côté diplomatique pour qu'une alliance franco-russe voit le jour au détriment des anglais. Bien entendu, cela crée des tensions et tout est bon pour mettre à néant le travail de Charles-Geneviève et le chevalier de Douglas qui se fait passer pour l'oncle de Charles-Geneviève/Lia de Beaumont.
 
 Le fameux chevalier d'Eon qui adore se déguiser en femme (image de droite)
 
Avec les péripéties qui attendent le chevalier d'Eon, le lecteur n'a pas du tout le temps de s'ennuyer. Après un tome d'introduction avec Le masque, voilà que nous entrons vraiment dans le vif du sujet, que l'étau se resserre autour du chevalier d'Eon et que nous voyons les différents protagonistes mettre tout en œuvre pour savoir ce qui se passe dans l'entourage de la tsarine. Il ne faudrait pas que les anglais perdent le monopole de la situation si difficilement acquis.
 

Tsarkoïe Selo :
le "Versailles" de la tsarine Elisabeth 1ère de Russie
J'y ai aussi découvert un nouveau personnage en la princesse Yuliia Narichkine avec laquelle Lia va créer des liens pour le moins ambigus, compte tenu de la situation et là encore, je suis curieuse de voir un peu l'évolution de cette amitié...
 
Le rythme est là, l'écriture est toujours aussi fluide et les personnages toujours autant plaisant. Autant dire que je n'ai pas vu le temps passé et que je suis vraiment très bien entrée dans cette série que j'ai hâte de poursuivre.
 
Chevalier d'Eon est une saga qui me plaît de plus en plus parce qu'il y a tout pour me satisfaire : des personnages historiques réels ou fictifs, des scènes aux situations hilarantes, des endroits magnifiquement décrits. Bref, un ensemble très bien organisé pour procurer du plaisir au lecteur.
 
Merci à Anne-Sophie Silvrestre et aux Editions Flammarion pour cette nouvelle lecture qui me satisfait pleinement.
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire