vendredi 4 juillet 2014

L'école des mauvais méchants : complot 2

Auteur : Stéphanie S. Sanders
Editions : Nathan (2014)
Nbre de pages : 248

Présentation de l'éditeur :
Le Centre de Redressement de Veldin Drexler accueille deux nouveaux élèves : la princesse Ileana, qui excelle dans le crochetage des serrures, et l'étrange Fabien Negati, renvoyé de l'Institut d'Excellence de Dame Morgane pour politesse et bonne conduite. Rune, Loup Junior et la comtesse Jezebel Dracula les accueillent dans leur bande. Mais bientôt, Jez quitte mystérieusement le centre, puis c'est au tour de Fabien et de Veldin Drexler lui-même de disparaître. Pour Rune, pas de doute possible : il se trame quelque chose de louche... et en matière de choses louches, il s'y connaît.


Mon avis :
 
Comme pas mal de monde sur la blogosphère, j'avais passé un super moment avec le complot 1 et j'avais hâte de retrouver ces Héros Méchants dans une nouvelle aventure. Je l'attendais avec impatience ce tome 2 et je dois dire que même si j'ai passé un bon moment avec la nouveauté n'étant plus, j'ai été un peu moins prise par ce complot non plus à faire mais à déjouer.
 
Ici, nous allons retrouver nos amis alliés que sont Rune, Loup et Jez. A ce trio vont s'ajouter deux personnages dont un que nous avions rencontré dans le tome précédent, la princesse Ileana. L'autre personnage venant mettre son grain de sel dans ce nouvel opus s'appelle Fabien et dès le début, je peux le dire, je ne le sentais pas.
 
Même si l'histoire se lit très vite et qu'elle est somme toute plaisante, je dois aussi regretter le côté trop prévisible de l'ensemble. A partir du moment où l'on comprend que nous quittons le monde des contes pour celui de héros, il n'est pas difficile de s'imaginer ce qui va se passer.
 
Là où l'auteur fait fort, c'est du côté des révélations. Je ne m'y attendais pas et que ça fait du bien de voir que Stéphanie Sanders sait prendre son lecteur à revers.
 
Mais cela ne suffit pas, cependant, à me permettre de vivre cette aventure avec autant d'enthousiasme que pour son précédent tome. J'ai regretté qu'Obscuro ne change pas d'attitude vis-à-vis de Rune, par exemple. Je sais que nous sommes dans le monde des Méchants mais quand même...
 
Le complot déjoué est très bien organisé et l'ensemble devrait plaire aux enfants à qui cet ouvrage est destiné (à partir de 9 ans). Même si le lectorat adulte va trouver l'ensemble un peu trop facile et prévisible, l'enfant lui devrait s'imaginer entourer de Super Héros qui ne veulent pas forcément faire que le Bien. Quant aux Méchants, ils font plutôt figure de gentils. Un monde totalement inversé qui n'est pas inintéressant mais qui ne m'a pas non plus transportée.
 
Merci aux éditions Nathan pour cette nouvelle découverte.
 
 

2 commentaires:

  1. J'ai vraiment envie de tenter cette saga, toute mignonne pour les vacances ^^

    RépondreSupprimer