vendredi 28 novembre 2014

Les extravagantes aventures d'Eulalie de Potimaron : Te quiero Espana

Auteur : Anne-Sophie Silvestre
Editions : Oskar (2014)
Nbre de pages : 223

Présentation de l'éditeur :
Une nouvelle série d'aventures commence pour Eulalie de Potimaron. Nous retrouvons notre héroïne à la poursuite d'un mystérieux vampire, le Vampire de Castille.


Mon avis :

J'ai eu la chance de découvrir l'écriture de Anne-Sophie Silvestre avec Ma gare d'Austerlitz puis une autre série que je recommande trèèèès chaudement : Le chevalier d'Eon.

Cette fois-ci, j'ai eu l'honneur et le privilège de lire le tout dernier titre des Extraordinaires aventures d'Eulalie de Potimaron : Te quiero, Espana !

Alors, certes, c'est un tome 6 et je n'ai pas lu les épisodes précédents. J'avoue que j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver au départ pour savoir les liens qu'avaient les personnages entre eux et qui arrivait ou était déjà à la Cour d'Espagne. Mais cette difficulté est vite passée et même si j'ai envie de lire les tomes précédents c'est uniquement parce que j'ai beaucoup aimé découvrir Eulalie et ses proches et que je veux les retrouver avant de poursuivre cette série.

Ici, j'ai été emmenée au coeur de l'Espagne. Tout est mis en oeuvre par l'auteur pour nous immerger totalement avec des termes espagnols voire même des petites phrases (traduites bien entendu et heureusement pour moi), l'ambiance lors de spectacle de taureaux (en quelque sorte des férias), le protocole espagnol un peu différent de celui de la France...

Si, comme je l'ai dit plus haut, j'ai été un peu perdue au début, j'ai vite été prise par l'intrigue et les personnages.

Eulalie n'est pas du genre à se laisser faire et elle fera tout pour que les manigances tentées à l'encontre de la Reine échouent.

A cela s'ajoute un problème de taille puisqu'il est question aussi d'un vampire qui oeuvrerait au sein de la Cour. Ce vampire, Eulalie l'aurait connu dans le tome précédent, et elle compte bien savoir (avec l'aide de son amoureux qui n'est autre que le jeune frère de la Reine) de qui il s'agit.

Du coup, entre les manigances contre la Reine et le fameux vampire, Eulalie va avoir de quoi faire et nous avec.

A partir du moment où j'ai réussi à me placer dans l'histoire, je n'ai pas eu envie de la lâcher. Le style est toujours aussi prenant, fluide et agréable à lire. Les personnages, eux, sont attachants voire même irrésistibles. Le lecteur ne peut pas faire autrement que vouloir les suivre pour savoir comment les choses vont être réglées... ou pas.

Eulalie est une jeune fille qui m'a beaucoup plu et je compte bien prendre les premiers tomes pour savoir notamment à quoi correspond l'armée secrète dont Eulalie fait partie. C'est un petit détail mais j'aime vraiment tout savoir lorsque j'apprécie un personnage et comment elle a accédé à ce groupe.

En bref, Eulalie de Potimaron est un personnage que je recommande de découvrir. Elle devrait plaire à un large public tant par ses manières bien particulières pour une jeune fille de l'époque que par son attachement aux personnes qu'elle aime et apprécie. Il faut aussi reconnaître le talent d'Anne-Sophie Silvestre qui, encore une fois, me bluffe par sa qualité et sa simplicité. Lire du jeunesse sans ressentir le côté trop simple c'est juste génial.

Un grand merci aux Editions Oskar et à Anne-Sophie Silvestre pour cette merveilleuse découverte et la gentille dédicace surprise.


Autres titres de l'auteur à découvrir :
- Ma gare d'Austerlitz
- Chevalier d'Eon : Le masque (T1)
- Chevalier d'Eon : La Tsarine (T2)
- Chevalier d'Eon : La forteresse (T3)
- Chevalieur d'Eon : Le pacte (T4)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire