dimanche 13 septembre 2015

La seule façon de te parler

Auteur : Cathy Ytak
Editions : Nathan (2015)
Collection : Mes années collège
Nbre de pages : 130

A partir de 11 ans

Présentation de l'éditeur :
Nine est en cinquième et déteste l'école. Tous les matins, elle a mal au ventre rien que d'y penser. Sauf quand elle sait qu'Ulysse sera là. Ulysse, c'est le nouveau pion, carrément jeune, carrément beau. D'accord, il est plus âgé, mais peut-être qu'il pourrait l'attendre quelques années ? Si quelqu'un pouvait aider Nine à lui parler... Pourquoi pas Noah, le frère d'Ulysse, qui est collégien aussi ? Oui, c'est la solution ! Seulement voilà, Noah, pour lui parler, ce n'est pas si simple : il est sourd !

Mon avis :

Je n'avais pas relu le résumé avant de me lancer dans ce petit livre destiné aux collégiens. Du coup, le début a été un peu pénible dans le sens où Nine est une enfant qui angoisse tous les matins en allant au collège et qui, du coup, a du mal à s'intégrer, à accepter ce qu'on lui demande et il s'en dégage une certaine agressivité.

Par la suite, heureusement, cela change grâce à Noah mais surtout par l'handicap qu'il a : la surdité.

Nine va alors découvrir un autre monde que celui des entendants et j'ai trouvé cette deuxième partie beaucoup plus agréable à lire.

Le rythme est assez rapide dans l'évolution de Nine. Cela évite au lecteur de se perdre dans ce mal-être du départ. S'ajoute à cela une écriture facile et accrocheuse et le tour est joué pour que l'on suive cette pré-ado dans ses journées de collégienne.

Comme je le disais un peu plus haut, le livre est vraiment prenant à partir de la seconde moitié. Nine décide, à ce moment là, de manifester vraiment des envies et d'aller au-delà des principes du collège dans lequel elle est. Elle a un objectif et elle va tout faire pour parvenir à ses fins. J'étais tout à fait d'accord avec elle et j'avais du mal à comprendre cette administration qui met les bâtons dans les roues d'une enfant qui a envie d'apprendre...

C'est aussi là que le bât blesse puisque on nous raconte aussi les limites que s'impose les établissements alors même que certains gamins auraient envie d'aller au-delà de ce qu'on leur impose dans les matières à suivre. Pourquoi faire blocage quand un ado à l'envie d'apprendre ?

Ce roman est vite lu et décrit très bien le mal-être d'une enfant qui va s'ouvrir à autre chose que les idées préconçues qu'elle a. C'est un texte un peu difficile à démarrer par le comportement de son personnage principal mais qui s'ouvre sur un sujet très peu traité en littérature jeunesse et qui est très bien abordé ici.


1 commentaire:

  1. Je ne pensse pas le lire, malgré ton avis positif ! Contente qu'il t'ait plu :)

    RépondreSupprimer