jeudi 15 octobre 2015

Littérature jeunesse avec les Editions Oskar

Je vous présente aujourd'hui deux titres parus récemment chez les Editions Oskar dans de nouvelles collections dont un m'a vraiment beaucoup plu.

Même pas vrai !

Dès 5-7 ans
Auteur : Yann Walcker
Illustrateur : Roland Garrigue
Collection : Complices
Nbre de pages : 28
Dimensions : 23,7 x 1 x 19,2 cm
ISBN : 979-1021403161
Prix : 9,95 €

Présentation de l'éditeur :
Et si on te disait que les personnages de tes contes préférés n'étaient pas du tout ceux que l'on croit, tu dirais quoi ?

Mon avis :

J'étais ravie de découvrir une nouvelle collection chez cet éditeur qui regorge, généralement, de vraies pépites en matière de littérature jeunesse.
Ici, la collection propose, pour l'instant, trois titres avec la particularité de faire une lecture à deux voix : l'adulte qui lira le texte principal et l'enfant une phrase en fin de texte. Un logo indiquera à l'enfant ce qu'il doit lire.
Si j'ai aimé l'idée principale de voir une lecture alternée entre l'adulte et l'enfant qui permet un réel échange sur une même histoire, j'ai aussi trouvé dommage que l'enfant se voit lire toujours la même phrase durant les 14 pages de texte que comporte le livre, à savoir : "Même pas vrai !"
Je vous mets une photo du premier texte pour vous montrer ce qu'il en est :



Pour avoir lu d'autres livres dans le même genre chez un autre éditeur, je trouve cette collection très bien faite dans son packaging avec une reliure solide, des pages douces et agréables à toucher, des couleurs de dessins attrayantes et des textes rigolos. Par contre, du côté du partage de la lecture avec l'enfant, je trouve cela un peu juste de ne proposer qu'un seul et même texte de trois mots. Certes, au bout de 14 pages, l'enfant reconnaîtra chaque terme mais cela le limite quand même dans son apprentissage.
Du coup, je pense que cette collection a un avenir devant elle mais elle va quand même devoir faire un petit effort pour que la lecture de l'enfant soit moins monotone au fil des pages. Je me rappelle que lorsque mon fils était en CP et que l'on travaillait sa lecture avec des titres adaptés, il aimait justement que le texte change même s'il ne s'agissait que d'un mot ou deux. On peut créer de belles histoires à lire à deux en faisant participer plus activement l'enfant. C'est aussi ça qui leur plaît quand ils démarrent la lecture.
Deux autres titres sont disponibles dans cette collection mais je ne les ai pas lus et je ne peux pas vous dire si l'organisation du texte est la même. Ce qui m'a interpellé, par contre, sur l'un des deux autres titres, c'est justement son titre : "Eh, toâ, tu fais koâ ?" J'avoue que pour un enfant qui apprend les sons, mettre ce genre de mot sms ne m'enchante pas du tout (bon quand on voit la couverture avec une grenouille dessus, on peut faire le rapprochement facilement et le jeu qui s'installe entre le mot et la grenouille mais bon...). Je suis pour une écriture normale du français et surtout pas commencer l'apprentissage de notre chère langue de Molière avec des textes comme ceux là, même s'il ne s'agit que de quelques mots surtout que le son "oi" en lui-même est déjà assez difficile à leur faire assimiler...


Monsieur Boniface : Invisibles !

Dès 7-9 ans
Auteur : Guy Jimenes
Illustrateur : Vincent Sorel
Collection : OttoKar
Nbre de pages : 35
Dimensions : 20 x 0,5 x 13 cm
ISBN : 979-1021403734
Prix : 7,95 €

Présentation de l'éditeur :
L'infatiguable Monsieur Boniface ne manque pas d'imagination pour ses nouvelles inventions ! Cette fois, il a mis au point une machine à voyager dans le temps. Il tente de l'expérimenter sur David, son jeune complice. Mais parfois, les inventions du savant fou dépassent ses espérances...
Mon avis :

Dire que j'ai passé un super moment avec Monsieur Boniface et David ne sera pas exagéré parce que ce petit bouquin a été dévoré en un rien de temps et je l'ai trouvé même trop court tant j'ai adoré découvrir ce professeur plein de... surprises !
Invisibles ! est en fait le deuxième titre paru dans cette nouvelle collection et je suis bien curieuse de lire le précédent, Monsieur Boniface rapetisse. David parle un peu de ce qui s'est passé avant de tenter la nouvelle expérience du professeur. Parce que, forcément, tout ce que fait le professeur Boniface tourne un peu à la catastrophe ou en tout cas les résultats ne sont jamais ceux escomptés.
Du coup, le lecteur prend un plaisir non dissimulé à suivre ces deux personnages dans leurs péripéties et l'amusement au fil des pages est toujours là. On a la banane aux lèvres, l'envie de poursuivre que c'est déjà fini. Et puis quand on voit que le texte est mélangé à de la BD cela donne encore plus envie de rester avec eux. Le texte est très animé, vivant et c'est vraiment plaisant.
Voyez ce que cela donne sur l'une des pages :


En bref, je suis totalement conquise par cette nouvelle collection et cette nouvelle série et j'en redemande. Vivement que le prochain tome paraisse et je vous le recommande chaudement pour vos enfants qui devraient passer un très bon moment avec ce professeur bien... particulier.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire