lundi 30 juin 2014

Les royaumes invisibles : Le serment d'une reine (T3)

Auteur : Julie Kagawa
Editions : Harlequin (2012)
Collection : Darkiss
Nbre de pages : 330

Présentation de l'éditeur :
Un retour impossible…
Mise au ban de la Faérie, Meghan se console : elle va enfin revoir sa famille. Mais voilà que des fées de Fer cherchent à l’enlever. Elles sont envoyées par le nouveau roi de Fer, qui convoite les pouvoirs de Meghan ; il est prêt à la traquer sans trêve chez les mortels. Redoutant de mettre de nouveau sa famille en danger, Meghan renonce alors aux retrouvailles et part combattre le Fer avec Ash…



Mon avis :

Voilà un troisième tome qu'il me tardait de découvrir et même si j'ai eu un peu de mal à me remettre dans l'ambiance, force est de constater que j'ai encore passé un très bon moment de lecture et que la fin m'a totalement surprise.

Je ne vais rien dévoiler de ce qui se passe dans ce tome afin de ne pas spolier ceux qui ne l'auraient pas lu.

On retrouve Meghan Chase, bien sûr, Ash et Puck et également Grim, le chat. De nouvelles aventures attendent nos personnages et il faut bien avouer que Meghan n'est pas eu bout des difficultés qui vont se mettre devant elle pour que la Faérie reste telle qu'elle est.

Nous avions découvert dans les tomes précédents qu'un nouveau royaume, en plus de l'Eté et de l'Hiver, s'était organisé : celui du Fer, dû à la montée des technologies dans le monde réel.

Ici, ce "royaume" va prendre encore plus d'ampleur et ce ne sera pas sans conséquences pour la Faérie.

Même si j'ai trouvé le début un peu long et répétitif dans le schéma narratif, petit à petit, j'ai réussi à bien retrouver ce qui m'avait tant plu dans les autres tomes de la saga : une belle écriture, des descriptions poétiques, des personnages toujours aussi intéressants, un duo pour le moins explosif entre Ash et Puck (même si par moment leurs échanges me gonflaient un peu et étaient, pour le moins, puérils). 

Au fur et à mesure que l'on progresse, le Mal s'installe de plus en plus, on se demande si Meghan va arriver à son objectif. Il y a aussi le problème de son père, Paul, qu'elle a perdu alors qu'elle n'avait que 6 ans et l'ensemble offre un opus intéressant qui permet au lecteur de ne pas s'ennuyer.

Il y a des rebondissements, des révélations aussi. La fin m'a vraiment surprise et même si je me doutais que cela ne pouvait pas se terminer ainsi vu qu'il y a un tome 4, je me suis dit que Julie Kagawa avait vraiment de quoi nous mettre les nerfs en pelote.

En bref, Le serment d'une reine est encore un tome qui s'est vite lu (même si le début a été un peu plus long qu'avec les précédents ouvrages pour que je m'y mette dedans), dont la plume est toujours aussi délicieuse et je compte bien lire le tome 4 sous peu afin de terminer la série.

Je vous recommande chaudement cette saga qui a le mérite de plaire, de ne pas ennuyer son lecteur par les différents rebondissements qui s'y passent.

L'avis de Bouchon des Bois (à venir) avec qui j'ai fait cette lecture.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire