jeudi 1 avril 2021

Murder game

 




Auteure : Rachel Abbott
Editions : Belfond (2021)
Collection : Belfond Noir
Nbre de pages : 393


Présentation de l'éditeur :

Après Ce qui ne tue pas, la reine du suspense à l'anglaise déploie l'éventail de son talent dans un roman à énigmes digne d'Agatha Christie.

Angleterre, de nos jours. La première fois que Jemma s'est rendue dans le manoir de Polskirrin, c'était en compagnie de Matt, son époux, pour célébrer le mariage du richissime Lucas Jarrett. Jamais Jemma n'oubliera la vue saisissante de cette demeure dominant la mer, perchée sur un éperon de Cornouailles.

Jamais, non plus, n'oubliera-t-elle la vue du corps d'Alex, la soeur tant aimée du marié, flottant sans vie le jour des noces, sur cette plage de galets... Un an après, Jemma et Matt sont de retour à Polskirrin, à la demande expresse de Lucas. Pourquoi ce dernier tient-il tant à célébrer le premier anniversaire de ses noces funestes ? La question est sur les lèvres de tous les invités. Car ce que Lucas a en tête n'a rien d'une gentille réunion entre amis.

Non, c'est à une fête macabre qu'il les a tous conviés, un murder game visant à faire rejouer à chacun son rôle de l'an passé et révéler ainsi la vérité sur la mort d'Alex. Mêmes personnes, mêmes tenues, même repas, mêmes discussions, la nuit qui a vu mourir la jeune femme se répète dans une mise en scène terrifiante. Jemma sait bien qu'elle n'est pas coupable. Mais qu'en est-il de Matt ? Détient-elle réellement toutes les cartes de ce jeu mortel, dont nul ne semble connaître l'issue ?



Mon avis :

L'histoire se déroule en Cornouailles, au manoir de Polskirrin. On sera aux côtés de divers personnages, amis depuis de nombreuses années, invités par le propriétaire des lieux pour fêter ses un an de mariage.

Il n'y aura vraiment d'enquête policière mais plutôt une enquête domestique avec un jeu macabre qui doit permettre de découvrir qui est coupable de la mort d'un des personnages, un an plus tôt.

Je m'attendais à un véritable roman policier plutôt que ce que j'ai eu là mais j'ai passé quand même un bon moment de lecture, même si je ne me suis pas attachée aux personnages.

C'est le genre de roman qu'on lit avec plaisir entre deux pavés plus lourds et exigeants.

L'intrigue est bien ficelée et je n'ai rien vu venir. Ce qui est appréciable. Je me suis posée pas mal de questions tout autant de ce roman auxquelles je n'ai pas trouvé les réponses par moi-même. Je me suis vraiment laissée porter par l'intrigue, l'écriture et l'atmosphère pesante pour apprécier ce que je lisais de bout en bout.

Et ça a marché ! Je demandais à ce livre de me détendre, de me faire passer un bon moment et ce fut le cas. Je n'en demandais pas plus.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire