samedi 18 mai 2013

L'âme emmurée

Auteur : Freddy Woets
Editions : Oskar (2013)
Collection : Fantastique
Nbre de pages : 130

Présentation de l'éditeur :
Alix, 16 ans, vit au milieu d'un parc, dans une propriété aussi vaste que sinistre. Entre un père hautain, professeur en chirurgie cardiaque, et une mère mentalement absente, la jeune fille se sent très seule. Un jour, en retrant de son cours violoncelle, elle découvre sa partition maculée de sang, et le soir, au dîner, un liquide rougeâtre s'écoule du plafond sur la nappe blanche. Ce n'est qu'un radiateur qui fuit, mais la chambre du dessus était celle d'une fille de l'âge d'Alix, violoncelliste comme elle, morte dans d'étranges circonstances bien des années plus tôt. Bientôt l'horreur s'installe dans la maison...


Mon avis :

Ce livre m'a tenu accrochée pendant mes deux heures de lecture, hier après-midi. Je m'étais dit que le côté fantastique allait sûrement me scotcher et je n'ai pas été déçue.

A travers cette petite histoire, nous allons vivre un pan de la vie d'Alix, jeune adolescente de 16 ans, qui ressent une étrange sensation dès lors qu'elle se trouve dans cette maison que son père a achetée, peu de temps avant.

Toutes ces histoires de fantômes me plaisent assez et j'étais curieuse de voir comment Freddy Woets allait retranscrire ce que l'on ressent dans ce genre de roman, tout en sachant que le livre est destiné à un lectorat assez jeune.

Et bien je n'ai pas été déçue par ma découverte parce qu'il y a tout pour que le jeune lecteur se fasse de la bile, s'angoisse et s'interroge sur ce qui se passe dans cette demeure.

Si j'étais un peu sceptique au départ, rapidement je me suis laissée emporter par une plume oppressante et une ambiance ô combien pesante.

Je l'ai lu d'une traite avec incapacité de pouvoir m'arrêter tellement j'étais entrée dedans et je voulais absolument savoir ce qu'il en était avant de passer à autre chose.

Tout est très bien mené et raconté même si, par moment, j'ai ressenti que l'écriture n'était pas forcément destinée à des enfants à partir de 10 ans comme je suggère la 4ème de couverture. Certains termes risquent d'être un peu difficiles mais globalement, et comme le disent les jeunes, "ça le fait grave !"

Entre des gouttes de sang qui coulent du plafond, des sons de pas dans le couloir, une odeur de putréfaction qui empeste dans une pièce vide... je vous le dis, l'auteur n'a pas froid aux yeux pour mettre son lecteur dans les bonnes conditions de stress.

Mais attention, nous ne sommes pas non plus dans un ouvrage adulte alors pas d'inquiétude à se faire pour nos têtes blondes. Ils devraient parfaitement arriver au bout de cet ouvrage sans venir forcément se coller contre vous au cas où un fantôme rôderait dans leur propre maison.

Le seule petit bémol que j'ai noté concernait la fin. Elle n'est pas celle à laquelle je m'attendais et j'ai été un peu déçue parce que trop terre à terre. J'aurais aimé que l'auteur reste dans le contexte fantastique et ce n'est pas le cas. C'est dommage mais cela rend aussi l'ouvrage plus digeste pour les futurs jeunes lecteurs. Ce n'est pas négligeable non plus surtout s'ils sont un peu froussards.

Un grand merci aux Editions Oskar pour cette nouvelle découverte qui m'a beaucoup plu encore une fois.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire