mercredi 1 mai 2013

Littérature jeunesse Nathan (à partir de 7 ans)

Auteur : Mymi Doinet
Illustrateur : Glen Chapron
Collection : Premiers Romans
Nbre de pages : 42

Présentation de l'éditeur :
Une journée d'hiver. Le chien Bilal vit sous un pont de Paris avec son ami Gustave, horloger au chômage. Mais voilà que la police embarque Gustave. Le labrador connaît sa mission : plus que jamais, c'est à lui de protéger Charly, l'autre fidèle compagnon de son maître.


Mon avis :

J'avais commencé cette lecture avec mon fils et s'il a été enthousiaste au départ parce qu'il y avait un toutou, j'ai fini cette découverte toute seule.

Le thème abordé et la double narration n'a pas su accrocher Kylian. Pas évident de parler de l'histoire d'un SDF, d'expliquer pourquoi il existe en France des personnes qui n'ont pas un toit pour se protéger du froid, de la pluie, du vent. Pourquoi, il est arrêté par la police et que va devenir son chien...

Kylian a besoin de lectures de pure fiction et Pas touche à Charly ne lui a pas convenu. De plus, la double narration (faite par Bilal, le labrador, et Gustave, le maître de Bilal) a été un peu difficile dans le sens où il ne comprenait qu'un chien puisse raconter ce qui se passait. J'ai eu droit à des froncements de sourcils, des soupirs et des "mais n'importe quoi ! Un chien, ça ne parle pas, d'abord !". Eh oui, il va falloir faire avec le pragmatisme de mon fils...

Pour ma part, je trouve l'ouvrage très bien fait, très bien illustré et il permet au jeune enfant de se rendre compte que la pauvreté peut arriver du jour au lendemain sans vraiment prévenir.

Un thème pas facile à aborder mais avec ce livre, les parents ont une aide précieuse pour commencer à montrer la réalité de la vie aux enfants.

Quant au fameux Charly dont on parle tout au long du livre, on ne sait qu'à la fin de qui ou de quoi il s'agit et si je n'y avais pas du tout pensé pendant les 40 pages lues, j'avoue que j'ai souri en me rendant compte que j'avais oublié une chose importante pour les sans-abris.


Auteur : Quitterie Simon
Illustratrice : Joëlle Passeron
Collection : Premiers romans
Nbre de pages : 44

Présentation de l'éditeur :
Le moment est arrivé : Rose va revoir André, son papi adoré, pour la première fois depuis deux ans. Mais deux ans, c'est long... et rien n'est plus comme avant. La seule chose qui n'a pas changé depuis le divorce de ses grands-parents, c'est la passion d'André. Manque de chance, cette passion, Rose ne l'aime pas vraiment...


Mon avis :

Là encore, un thème particulier puisqu'il s'agit de divorce.

L'auteur va entrer dans la peau d'une jeune fille qui va se poser tout un tas de questions parce que deux ans de séparation d'avec son papi, c'est quand même long. Que lui raconter ? Comment réagir devant lui ?

Rose est une petite fille pleine de coeur et elle se sortira parfaitement de cette situation qu'elle n'a pas choisie.

Avec des mots simples et des illustrations, encore une fois, très jolies, les éditions Nathan vont permettre à l'enfant de comprendre que la séparation n'empêche pas les gens de s'aimer, de se voir quand ils en ont envie et de partager des moments qu'ils n'oublieront pas.

Rose va découvrir tout un tas de choses sur son papi André et cela va lui ouvrir tout un tas de perspective pour l'avenir.

Un livre riche en émotions qui laisse quand même un petit goût d'amertume face à la situation mais que je conseille de faire découvrir.


Un grand merci aux Editions Nathan pour ces deux lectures jeunesse.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire