mercredi 25 septembre 2013

Littérature Nathan Jeunesse (dès 6 ans)

Nouveau mercredi, nouvelle présentation de livres pour vos têtes blondes. Deux titres complètement différents qui, malheureusement, n'ont pas énormément plu à Kylian. Il faut dire qu'en ce moment on cherche vraiment ce qui va l'intéresser. Ses goûts changent énormément et je suis en plein questionnement...

L'école de Tibi
Auteur : Zidrou
Illustrateur : Frédéric Rébéna
Nbre de pages : 28
Collection : Premiers romans

Présentation de l'éditeur :
Aujourd'hui, c'est la première fois que Tibi va à l'école. Il faut faire des kilomètres à pied, mais le petit garçon est heureux, avec son beau cahier tout neuf et son stylo quatre couleurs. Il va apprendre des tas de choses... Même des choses auxquelles il ne s'attend pas...

Mon avis :

Un livre bien écrit sur la rentrée scolaire en Afrique. Tibi est un jeune garçon qui va, pour la première fois, à l'école. Il faut faire beaucoup de kilomètres pour s'y rendre et il sait que normalement, la veille, on a très mal au ventre. Tibi va se rendre compte que la chose est différente pour chaque enfant et que  l'école, au final,  ce n'est pas mal du tout.

Une lecture qui aurait pu être vite lue et que pourtant Kylian n'a pas forcément appréciée. Déjà, le prénom de l'enfant l'incommodait. Allez savoir pourquoi... Il trouvait ça ridicule de s'appeler "Tibi". A côté de cette explication peu acceptable, je pense que le côté "école" l'a braqué. Etant du matin au soir à l'école, je pense qu'il aurait aimé lire autre chose. J'ai pourtant essayé de lui expliquer les difficultés de Tibi pour aller à l'école. Kylian a son école juste à côté de sa maison alors que Tibi doit beaucoup marcher. Mon système ne fonctionnait pas. Sa réponse : "il a qu'à habiter à côté de l'école et puis voilà".

Mouais, les enfants ont quand même de la répartie.

Quant à lui démontrer que la maman de Tibi l'élève seule puisque son papa est en France, Kylian n'a pas forcément réagi. Il a juste haussé les épaules et voilà.

Aucune réaction positive donc sur ce livre. Aucun intérêt pour lui.

De mon côté, c'est une lecture sympathique qui montre aux enfants les difficultés que certains peuvent avoir pour étudier alors même qu'ils ont l'envie de se sortir d'un quotidien très difficile. Un sujet qui, pour Kylian, est un peu trop tôt à aborder.


Biscotto : Le gros Petit Poucet
Auteur : Vincent Cuvellier
Illustrateur : Yohan Sacré
Nbre de pages : 28
Collection : Premiers romans

Présentation de l'éditeur :
Moi, c'est Hervé Le Bourzellec. Pour le spectacle de l'école, avec ma classe, on va jouer Le Petit Poucet. La maîtresse a distribué tous les rôles. Elle pensait que Biscotto ferait un ogre parfait. Mais, lui, il a beau adorer la nourriture, manger des enfants, ça ne l'intéresse pas... même si c'est pour de faux ! Non, Biscotto, il veut un autre rôle... Vous avez deviné ?


Mon avis :

Une lecture que j'ai faite seule étant donné que mon fils ne voulait pas lire ce livre. Biscotto, on le connaissait pour avoir découvert, il y a quelques mois, Viva Paella et Choucroute à bord.

Si les deux premiers ouvrages de Biscotto m'avaient fait passer un très bon moment de lecture et de rigolade, j'avoue que ce tome ci m'a laissé un goût un peu amer. Je ne l'ai pas trouvé très intéressant tout simplement parce qu'au lieu d'organiser une pièce comme le voulait la maîtresse, ce sont les enfants qui décident de tout.

Cela doit rendre l'ensemble rigolo. Pour ma part, je n'ai même pas tiré un petit sourire à la fin et je me suis dit "c'est du n'importe quoi !"

Une lecture pas extraordinaire même si ça se lit vite et facilement.

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire