jeudi 28 avril 2016

Marked men : Jet (T2)

Auteur : Jay Crownover
Editions : Hugo & Cie (2016)
Collection : New Romance
Nbre de pages : 407


Présentation de l'éditeur :
Avec ses pantalons serrés et son air provocant, Jet Keller est tout ce qu'il y a de plus sexy. Lorsqu'il monte sur scène avec son groupe de métal, il réussit même à envoûter Ayden Cross, pourtant fan de country. Mais celle-ci a déjà eu sa dose de bad boys, elle recherche maintenant la tranquillité d'une vie "normale". Et si les jambes interminables de la belle du Sud troublent le chanteur de métal, il la trouve bien trop sage pour lui, qui cumule les conquêtes.
Pourtant lorsqu'il s'installe dans la colocation de Cora et Ayden, résister au désir qui les consume sera pour eux une véritable torture. Très différents dans leur façon d'envisager les relations et la vie, ils pensent leur histoire impossible. Mais ils ne se doutent pas que, tous deux marqués par des passés difficiles, ils sont en réalité bien plus proches qu'ils ne le croient. Au-delà des apparences, céderont-ils enfin à l'évidence ?
Le feu qui les anime nourrira-t-il leur amour ou les consumera-t-il, pour ne laisser que des cendres ?
 
Mon avis :
 
Dire que ma lecture a été désagréable et mauvaise ne serait pas juste parce que cela n'a pas été vraiment le cas.
 
Mais je peux d'ores et déjà affirmer que je commence sincèrement à me lasser de ce genre de romance qui tourne toujours autour du même schéma et j'avoue que je n'ai pas trouvé d'attraits à cette nouvelle romance.
 
Dès les premiers chapitres, j'ai ressenti comme une lassitude à lire toujours la même chose et même si le monde des tatoueurs n'est pas inintéressant, que les personnages ont de quoi faire avec leur passé ou même leur présent, j'ai vraiment envie d'autre chose.
 
Du coup, je pourrais dire que les histoires de Ayden et Jet ne m'ont pas touchée mais ce serait erroné parce que, malgré tout ce que je peux reprocher aujourd'hui à ce genre de roman, on ne peut pas dire non plus que les personnages sont épargnés et ça touche forcément le lecteur.
 
Mais vraiment, il faudrait que les auteurs se renouvellent. J'ai eu l'impression de relire le premier tome tout en changeant certaines données. Des personnages bousillés par leur passé ou leur environnement; des physiques à tomber; je suis le plus beau, je te fais fantasmer à mort, il n'y a que moi qui peux t'amener au 7ème ciel...
 
Au secours !!! Je pète un câble !
 
Doooooonc, j'ai décidé de mettre un terme à ce genre de roman pour une période indéterminée.
 
Il me reste quelques titres dans ma PAL que je lirai et chroniquerai d'ici les prochaines semaines, en espérant que je ne ressentirai pas la même lassitude qu'avec le tome 2 de Marked men.
 
Quant à vous, chers lecteurs et visiteurs de ce blog, si vous souhaitez vous lancer dans la série Marked men, je peux vous préciser qu'elle sort du lot tenant les tatoués que l'on trouve dedans mais que si vous avez déjà lu des tas de romances dans le même genre vous risquez peut-être de trouver que cela se répète, que l'on tourne un peu en rond.
 
En bref, il ne faut pas trop juger ce roman sur mon seul avis parce que, aujourd'hui, la tasse est trop pleine et déborde pour moi. Si je devais conseiller des titres de new romance qui sortent vraiment du lot, je citerai "Respire" et "Maybe someday" qui sont vraiment en dehors de toute autre romance que j'ai pu découvrir jusque là.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire