mercredi 14 octobre 2020

Le protectorat de l'ombrelle : Sans âge (T5)


 

Auteure : Gail Carriger
Editions : Calmann Levy / Orbit (2013)
Nbre de pages : 333



Présentation de l'éditeur :

Lady Maccon est en pleine béatitude domestique. Une béatitude à peine troublée par la fréquentation de quelques loups-garous de la haute société et celle du second placard préféré d'un vampire, sans oublier un bambin précoce ayant des dispositions incontrôlables au surnaturel...

Mais Alexia vient de recevoir un ordre qu'elle ne peut ignorer. Avec mari, enfant et famille Tunstell au complet, elle embarque à bord d'un bateau à vapeur pour traverser la Méditerranée. Direction l'Egypte, une terre qui pourrait bien tenir en échec l'indomptable Alexia. Que lui veut la Reine vampire de la ruche d'Alexandrie ? Pourquoi un ancien fléau s'abat-il de nouveau sur le pays? Et comment diable Ivy est-elle devenue du jour au lendemain l'actrice la plus populaire de tout l'Empire britannique?



Mon avis :

Voilà le dernier tome de cette saga et cela me fait bizarre de me dire que je ne retrouverai plus les personnages dans une nouvelle aventure. 

Dans ce tome, la famille Macco va partir en Égypte pour tenter de résoudre un mal paru dans un tome précédent.

On va en apprendre plus sur le père d'Alexia, même s'il reste des zones d'ombre. 

J'ai trouve cet opus un peu long, même si j'ai pris plaisir à le lire. Le dernier tiers est prenant car il se passe beaucoup d'événements impossibles à prévoir.

Dans ce tome, ce n'est pas forcément lorsque j'étais avec Alexia et Conall que j'étais enthousiaste. Cela restait une enquête basique comme dans les tomes précédents. 

Par contre, j'attendais tellement de retrouver Lyall et Biffy. On en apprend beaucoup sur eux et ils évoluent de belle manière. Ils m'ont beaucoup plu.

En bref, c'est un tome intéressant et c'est une série qui vaut le coup, même si ce tome ne clôture pas vraiment la saga, vu ma fin...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire