mardi 17 novembre 2020

Le prix de la vengeance

 



Auteur : Don Winslow
Editions : Harper Collins Noir (2020)
Nbre de pages : 544



Présentation de l'éditeur :

Eva Mc Nabb, opératrice d’appels d’urgence pour le 911 à La Nouvelle-Orléans, reçoit un appel relatant l’assassinat d’une policière et l’enlèvement de son coéquipier par les narcotrafiquants qui gangrènent la ville. Il s’agit de Danny, son propre fils, que l’on retrouve mort après des heures d’agonie. Brûlé, brisé, os après os. Dès lors, Eva n’a plus qu’une obsession et convoque son fils ainé, Jimmy, policier lui aussi: « Je veux que tu prennes ta haine à bras le corps. Je veux que tu venges ton frère ».
C’est sur ces notes tragiques que Don Winslow ouvre Le prix de la vengeance. Des bas fond de la nouvelle Orléans aux plages de Hawaï en passant par les côtes de Californie, on y croise des voleurs et trafiquants de haut vol, flics obsessionnels, détectives privés, surfeurs de légendes, fugitifs, autant d’âmes damnées évoluant dans l’envers du rêve américain. Avec ce recueil de six nouvelles, Don Winslow façonne un ouvrage unique et s’impose une fois de plus comme le meilleur de sa génération.



Mon avis : 

C'est donc avec la dernière parution de l'auteur que j'ai pu le découvrir enfin.

Six nouvelles d'environ 90 pages chacune qui m'ont fait passer un très bon moment. 

Pourtant, ce n'était pas gagné parce que ce n'est pas un genre que j'aime le plus. J'ai toujours du mal à y trouver mon compte.

Mais avec celles de Don Winslow, j'ai pu m'immerger dans des histoires plus ou moins violentes sans ressentir de manque ou de lassitude. 

Tout est très bien dosé et histoires comme personnages sont intéressants à suivre. 

J'ai vu toute la capacité de l'auteur a me faire entrer dans l'univers policier de différentes façons, pour mon plus grand plaisir.

Son écriture est non seulement fluide mais aussi très vivante et visuelle avec un soupçonne d'humour un brin caustique parfois.

J'ai lu une nouvelle par jour ce qui m'a permis de profiter de ce livre durant une petite semaine et je ne regrette pas d'avoir pris ce rythme.

Je me dis que si je pouvais retrouver certains des personnages dans un roman complet, ce serait le top.
Du coup, que vous soyez adepte ou pas des nouvelles, je vous recommande chaudement ce titre là.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire