lundi 2 novembre 2020

Bienvenue à Gomorrhe

 




Auteur : Tom Chatfield
Editions : Hugo Thriller (2020)
Nbre de pages : 471





Présentation de l'éditeur :

Gomorrhe. Un nom murmuré dans les recoins les plus sombres des forums les plus tordus. Un site que la lie du Darknet rêve de visiter. Un marché pour les âmes torturées, où tout s’achète mais où chaque transaction peut coûter son lot de vie humaines. Un astre noir autour duquel gravitent, à condition d’en avoir l’accès, fanatiques et terroristes de toute obédience, issus de l’État islamique comme de l’extrême droite suprémaciste.

Le sésame de tous ceux qui rêvent de massacre, que celui-ci s’appelle jihad ou nuit de cristal.

Azi Bello, lui, poursuit des rêves nettement moins spectaculaires, et surtout beaucoup plus inoffensifs. Tout juste espère-t-il, depuis l’abri de jardin d’East Croydon qui lui sert de bureau, contribuer à rendre le monde un peu moins infréquentable en mettant ses talents de hackeur au profit de causes qu’il estime justes. Mais c’est bien ce «branleur de première», comme il se définit lui-même, aussi brillant derrière son écran que désemparé dans la vie réelle, qu’une mystérieuse organisation internationale va contraindre à infiltrer Gomorrhe. Et à se lancer dans un périple haletant, de Londres à San Francisco en passant par Berlin et Athènes, pourchassé par des ennemis d’autant plus dangereux qu’ils sont souvent invisibles.




Mon avis :
J'attendais une intrigue très différente de celle que j'ai eue et je suis sortie déçue de cette lecture.

Dès le début, j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire, ne comprenant pas grand-chose aux premiers chapitres qui se fixent sur l'informatique et le hacking.

J'ai réussi à entrer davantage dedans lorsque l'action arrive mais sur tout le roman j'ai eu l'impression que l'on me menait en bateau.

Je me suis posée beaucoup de questions sur les personnes qui entrent brutalement dans la vie de Azi, ne sachant pas s'ils étaient du bon ou mauvais côté. 

Je n'ai pas adhéré à la façon dont les thèmes sont abordés et je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. De plus, la fin ne m'a pas convaincue sur un point vu ce qu'il arrive a l'ami de Azi. 

Je pensais passer un bon moment de lecture avec du darknet mais j'ai ressenti plus de lassitude que d'entrain. Dommage !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire