samedi 27 avril 2019

La maison des oubliés

Auteur : Peter James
Editions : Fleuve Noir (Mars 2019)
Nbre de pages : 341


Présentation de l'éditeur :
Le déménagement dans ce manoir charmant, en haut de la colline, devait être le point de départ pour une nouvelle vie. Après des années passées dans la banlieue de Brighton, Ollie Harcourt ne pouvait rêver mieux qu’une existence paisible à la campagne. Le reste de la famille suit d’un pas hésitant, mais ne rechigne pas pour autant à cette nouvelle aventure.
Cependant, peu après leur installation, des scènes étranges se déroulent dans la maison.
Des ombres apparaissent, les animaux domestiques se comportent de manière bizarre et plusieurs accidents, plus déroutants les uns que les autres, ont lieu.
Bientôt, Ollie n’a plus de doute : leur présence n’est pas vraiment souhaitée. Quelqu’un semble même prêt à tout pour les expulser de là… à n’importe quel prix.



Mon avis :

C'était mon 1er roman de l'auteur et je sais que ce ne sera pas le dernier. Là encore, j'ai passé un super moment de lecture aux côtés de la famille Harcourt qui ont acheté un manoir à Cold Hill. Nous sommes dans un village et la propriété est isolée. Rien de mieux lorsque l'on a envie de calme en quittant son travail en ville. Sauf que ce manoir est hanté et que l'existence de cette famille ne sera pas de tout repos.

J'ai été bluffée par la façon dont Peter James traite le thème de la hantise. Le prologue m'a totalement épatée, le roman est excellemment orchestré et la fin vous laisse les bras ballants et les yeux écarquillés.

C'est bien simple : je n'ai rien vu venir ! Je n'ai été qu'une marionnette face à un auteur aussi diabolique et efficace que son fantôme.

Mais n'allez pas croire que ce roman est horrifique car ce n'est pas le cas. Il est saisissant, un peu stressant au départ mais une fois que l'on sait ce qu'il en est, la tension se relâche pour le lecteur mais pas l'envie de savoir comment tout cela va se terminer. Du coup, on poursuit avec plus d'acharnement, chapitre après chapitre, pour arriver au bout en fin de journée. Parce que, OUI, j'ai lu ce livre en un jour ! et j'étais aussi excitée que déboussolée et déçue de ne pas avoir profité davantage. Mais c'était tellement bon que je ne peux que vous le conseiller.

Je ne suis pas forcément adepte des livres sur les maisons hantées ou les fantômes en général parce que je suis une grande froussarde mais ce titre là est parfait pour avoir ce qu'il faut de tension sans que l'on sursaute ou fasse une crise cardiaque dès que l'on "entend" une porte grincer ou de l'eau couler...

J'ai vraiment eu une excellente lecture avec les émotions que je voulais. C'était vraiment parfait !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire