jeudi 14 mai 2020

Les enfants perdus de St-Margaret

Autrice : Emily Gunnis
Editions : Préludes (mars 2020)
Nbre de pages : 448


Présentation de l'éditeur :

Des lettres bouleversantes. 
Une jeune femme enfermée. 
Un mystère à résoudre. 

1956. Ivy Jenkins s’apprête à donner naissance à son premier enfant. Mais la société puritaine britannique des années 1950 ne lui permettra pas de profiter de ce bonheur. Abandonnée par son amant, répudiée par sa famille, elle est internée de force à St. Margaret, un couvent pour mères célibataires. Très rapidement, l’institution la sépare de son bébé. 2017. Samantha Harper, une jeune journaliste, tombe sur des lettres déchirantes qui révèlent les terribles conditions de détention d’Ivy Jenkins à St. Margaret. Au fil de ses recherches, elle découvre une série de morts suspectes. Alors que le couvent est sur le point d’être démoli, il ne lui reste plus que quelques heures pour faire éclater la vérité. Avant qu’elle ne soit ensevelie à jamais...




Mon avis :

Lecture intéressante avec une écriture fluide et prenante, ce roman a été une agréable découverte.

On va suivre deux histoires en parallèle : l'une démarrant en 1956 avec Ivy, une jeune fille enceinte rejetée par sa famille et "recueillie" par les sœurs de St-Margaret, et l'autre en 2017, avec Samantha, journaliste qui enquêtera sur des lettres possédées par sa grand-mère.

Les deux histoires vont bien sûr se rejoindre mais en attendant on suivra avec intérêt les recherches de Sam, tout en découvrant ce qu'était la vie d'Ivy et de toutes les jeunes filles récupérées par ces sœurs...

Basé sur des faits réels, ce livre est révoltant sur ce qu'il dénonce et on ne peut que ressentir de plus en plus d'empathie pour ces jeunes filles reniées par leur famille et exclues par une société aux yeux de laquelle elles sont infamantes.

Emily Gunnis m'a fait passer un très bon moment de lecture même si du côté de l'enquête de Sam, j'avais vu certaines choses venir avant que les révélations soient faites. J'ai été davantage prise par le côté historique, terrible, de ce couvent révélé par l'autrice et je vous conseille de le découvrir à votre tour.


Badge Lecteur professionnel

Aucun commentaire:

Publier un commentaire