samedi 18 août 2018

Serre-moi fort

Auteur : Clair Favan
Editions : Pocket (2016)
Nbre de pages : 398


Présentation de l'éditeur :
" Serre-moi fort. " Cela pourrait être un appel au secours désespéré. 
Du jeune Nick, d'abord. Marqué par la disparition inexpliquée de sa sœur, il est contraint de vivre dans un foyer brisé par l'incertitude et l'absence. Obsédés par leur quête de vérité, ses parents sont sur les traces de l'Origamiste, un tueur en série qui sévit depuis des années en toute impunité. 
Du lieutenant Adam Gibson, ensuite. Chargé de diriger l'enquête sur la découverte d'un effroyable charnier dans l'Alabama, il doit rendre leur identité à chacune des femmes assassinées pour espérer remonter la piste du tueur. Mais Adam prend le risque de trop, celui qui va inverser le sens de la traque. Commence alors, entre le policier et le meurtrier, un affrontement psychologique d'une rare violence...


Mon avis :

Encore un excellent Claire Favan qui m'a fait passer un très bon moment de lecture avec une fin juste hallucinante.

Le livre est scindé en trois parties. Dans chacune d'elles, on va suivre des personnages qui finiront par se rejoindre dans la dernière.

Tout d'abord, on va suivre Nick qui vit des moments difficiles et qui semble transparent pour ses parents, obsédés par la disparition de la soeur et qui recherchent la vérité et le coupable.

On sera ensuite aux côtés d'Adam qui se verra vivre un véritable enfer en essayant, lui aussi, de rechercher un tueur en série...

On se demande où est la corrélation entre les deux parties et lorsque l'on comprend, on devient encore plus accro au livre.

De plus, lorsque le couperet tombe, que la fin arrive, on reste béat et scotché !

Je me suis régalée tout au long de cette lecture parce que l'intrigue est bien menée mais aussi parce que Claire Favan a un style très fluide et accrocheur.

Les chapitres sont courts. Les personnages énigmatiques, stressants ou touchants.

L'auteure nous bluffe et on se demande comment Adam et Nick vont s'en sortir dans les situations qui sont les leurs.

Je ne lis pas Claire Favan très souvent, ni systématiquement quand ses romans paraissent mais c'est toujours avec bonheur et angoisse que je me lance dans ses livres.

Bonheur parce qu'elle me bluffe à chaque fois. Angoisse parce que je redoute toujours ce qu'elle va y mettre dedans. C'est stressant, elle ne ménage pas son lecteur non plus mais c'est toujours excellent.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire