jeudi 9 août 2018

Signe de vie

Auteur : JR Dos Santos
Editions : HC Editions (2018)
Nbre de pages : 697


Présentation de l'éditeur :
Un observatoire astronomique capte une émission étrange venue de l'espace sur la fréquence de 1.42 GHz.

Un signe de vie.
Le gouvernement américain et l'ONU en sont immédiatement informés. 
Un objet se dirige vers la terre.
La NASA prépare d'urgence une mission spéciale internationale pour aller à la rencontre du vaisseau inconnu. Tomás Noronha, le célèbre cryptanalyste, est recruté pour faire partie de l'équipe d'astronautes.
Ainsi commence une histoire à couper le souffle qui nous entraîne au coeur du plus grand mystère de l'univers.


Mon avis :

Lorsque j'ai commencé ce nouveau titre de JR Dos Santos, j'étais hyper emballée à l'idée de me retrouver dans une aventure haletante et pleine d'action comme dans Furie divine ou Vaticanum.

Si le début est intéressant et très accrocheur vu que Tomas va être choisi pour faire partie d'une expédition dans l'espace afin d'aller à la rencontre d'un vaisseau extra-terrestre, j'ai commencé un peu à déchanter vers la moitié du livre.

En effet, pour expliquer tout signe de vie sur Terre ou ailleurs, les personnages de cette expédition vont faire des digressions scientifiques en long, en large et en travers.

Si les découvertes sur ces signes de vie sont très intéressantes à connaître lorsque l'on démarre le roman, sur la longévité, elles deviennent plus lourdes et pénibles à suivre parce qu'elles cassent notamment le rythme de l' intrigue principale.

J'ai regretté cruellement le manque d'action qui n'arrive qu'à peine 100 pages avant la fin !

Je pensais vraiment que l'on vivrait davantage de choses dans l'espace, que ce serait plus prenant et surtout moins scientifique.

JR Dos Santos m'a un peu perdue par moment et je n'ai pas de honte à dire que j'ai sauté quelques passages pour aller directement à ce qui m'intéressait : la rencontre avec le vaisseau.

Je ne regrette pas d'avoir lu ce nouvel opus de l'auteur parce que j'aime toujours autant son écriture et le personnage de Tomas est intéressant et très (voire peut-être même trop ici) cultivé mais pour moi, cette fois-ci, c'est une déception.

En bref : trop de digressions, peu d'action et une fin qui aurait pu relever le reste s'il n'y avait pas eu ce retournement de situation de dernière minute qui m'a fait, finalement, lever les yeux au ciel et soupirer. Dommage !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire