mercredi 24 juillet 2019

L'ombre de la brume

Auteur : Gérard Chevalier
Editions : Palémon (Mars 2019)
Nbre de pages : 217


Présentation de l'éditeur :
Les monts d'Arrée. Lieu prestigieux bâti par une force naturelle puissante où la beauté, l'harmonie, le calme régénérateur ne sont perturbés que par la violence épisodique et habituelle des éléments. Après les grandes souffrances des siècles passés, les hommes qui vivent ici ont enfin trouvé un équilibre. Rien ne semble pouvoir ébranler cet univers paisible et laborieux, habité de légendes miraculeusement héritées d'une culture orale disparue. Rien... sauf des petits vols insignifiants qui commencent à entamer la stabilité apparente d'une famille, et pas n'importe laquelle? : celle du médecin du village. Rien... sauf des disparitions de personnes au sein de cette même famille, qui se fissure. Rien... sauf d'ignobles lettres anonymes qui font éclater un scandale plongeant dans l'angoisse le petit hameau de Saint-Cadou, jusque-là havre de quiétude. Le comble est atteint lorsque l'on prétend que le monstre de l'Elorn, diable ou phénoménal sanglier carnivore, sort de sa retraite infernale pour établir la justice?! Alors la peur ancestrale de l'obscur, de l'inexplicable s'installe profondément chez les hommes des monts d'Arrée... D'étranges disparitions et des lettres anonymes intriguent le médecin du village, qui décide de mener l'enquête. Dans une ambiance savamment construite, l'auteur nous immerge au coeur de la folie et de la peur des hommes.


Mon avis :

Une fois n'est pas coutume, je n'ai pas du tout adhéré à ce roman se déroulant aux Monts d'Arrée. Mon avis, du coup, sera court parce que je n'ai vraiment pas grand'chose à en dire dessus si ce n'est que :

¤ je n'ai pas adhéré aux personnages que j'ai trouvés trop nombreux (je m'y suis perdue à un moment donné) et peu intéressants. Je ne vous parlerai pas d'un certain Rougier que j'ai trouvé détestable dès les premiers mots sortis de sa bouche ! Je trouvais d'ailleurs ses réparties beaucoup trop poussées pour être crédibles...

¤ l'histoire n'a rien de particulier pour être vraiment accrocheuse. Vu ce que le résumé présagé, je m'attendais quand même à un peu de fantastique venu de légendes locales. Or, je les ai attendues vainement, même si parfois l'auteur y fait un brin référence. La narration est plutôt lente dans l'enquête; on se perd dans des dialogues qui n'apportent absolument rien. Bref, gros ennui de ce côté là, pour moi.

¤ le style ne m'a pas non plus convaincue. J'ai trouvé un certain décalage entre les personnages, les dialogues et parfois des termes trop ampoulés pour indiquer quelque chose de simple. Quand, en plus, le terme renvoie à un personnage grossier et peu agréable, on se demande pourquoi l'auteur fait autant de manière...

Le tout a fait que plus j'avançais et plus je décrochais.

Je suis allée jusqu'au bout de ma lecture, en sautant malgré tout certains passages qui n'apportaient rien. Mais honnêtement, je me suis demandée pourquoi je me faisais subir ce véritable calvaire.

Cette lecture est un gros flop. La trame de départ aurait pu m'accrocher mais ce qu'en a fait l'auteur m'a désintéressée de l'ensemble très rapidement. C'est bien dommage !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire